United Nations Children's Fund (UNICEF)

Un(e) Consultant(e) Chargé(e) De L’appui Au Ministère De L’education Nationale Du Diagnostic National De L’éducation

United Nations Children's Fund (UNICEF)

Job Description

Sous la supervision du Spécialiste en Education à l’UNICEF Madagascar, la/le consultant/e fournira une expertise au Ministère de l’Education Nationale dans le domaine de l’éducation inclusive. Cet appui technique vise à amener le MEN et ses partenaires à - Développer une vision stratégique partagée pouvant conduire à un accroissement des investissements dans le renforcement du système de l'éducation inclusive et pour le prochain plan sectoriel de l’éducation ; - Concevoir une feuille de route pour surmonter les goulots d'étranglement et les défis pour le développement et la mise à échelle de l’éducation inclusive et - Elaborer un rapport solide au terme de cette consultation et qui servira comme document de base pour l’élaboration d’une stratégie nationale de l’éducation inclusive à Madagascar et qui pourra être publier pour contribuer au dialogue global de l’éducation inclusive.

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up.

For every child, full Potential

Contexte

L’éducation à Madagascar

La récente enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS) de 2018 a révélé que seulement 76% des enfants en âge d'aller à l'école primaire sont inscrits à l'école, seulement 27% des enfants en âge d'aller à l'école secondaire de premier cycle et seulement 13% des enfants du deuxième cycle du secondaire y sont inscrits.

En milieu rural, le taux de fréquentation en primaire est de 73% contre 88% en milieu urbain.

Au niveau national, seul 56% des enfants achèvent leur cursus primaire ; 26% leur cursus secondaire premier cycle et 15% leur cursus secondaire deuxième cycle.

Madagascar est confronté à des niveaux élevés de pauvreté d'apprentissage ; 97 % des enfants du pays à la fin de l'âge primaire ne maîtrisent pas la lecture. Parmi les enfants âgés de 7 à 14 ans, seuls 7 % ont de compétences de base en mathématiques et 23 % en lecture. Il existe également des disparités régionales et liées au sexe. Dans la région de Boeny, par exemple, seuls 11 % des garçons ont acquis des compétences de bases en lecture, contre 28 % des filles. Il est de 3 % pour les garçons contre 9 % pour les filles dans l'Atsimo Andrefana. Cependant, les enseignants demeurent l'une des influences les plus cruciales sur l'apprentissage des élèves ; en 2019, seulement 15 % des enseignants malgaches du primaire étaient qualifiés. La plupart des enseignants des écoles publiques malgaches sont recrutés par la communauté (enseignants ENF); peu d'entre eux ont terminé leurs études secondaires.

Les enfants handicapés sont parmi les plus marginalisés de tous les enfants.

Parmi les populations les plus vulnérables figurent les personnes handicapées qui, pauvres parmi les pauvres, subissent de manière accrue les difficultés de la vie quotidienne, en raison notamment de leur accès limité aux services et des discriminations sociales induites par leur déficience et les représentations sociales du handicap. Plus de la moitié des enfants en situation d’handicap de 6 à 10 ans ne sont pas scolarisés.

En effet, cet engagement ne s'est pas matérialisé par des politiques et des plans d'action concrets. Le Plan Emergence Madagascar (PEM) 2019-2023, qui donne les orientations stratégiques de développement global du pays aborde à peine la question du handicap. Le manque de données fiables sur les enfants en situation de handicap, la stigmatisation culturelle et l'extrême pauvreté sont autant d'obstacles à la réalisation des droits des enfants et des personnes handicapées à Madagascar. Les types de handicaps reconnus officiellement à Madagascar restent restrictifs. Ce qui explique l’absence de système formel pour identifier les enfants handicapés, et les données sur les enfants handicapés sont rares.

Intégration du handicap dans la mise en œuvre des ODD

L'objectif de l'UNICEF Madagascar est d'aider Madagascar à devenir une société inclusive et équitable en intégrant la vulnérabilité, le handicap et l’équité dans toutes nos politiques et programmes, tant dans le développement que dans l'action humanitaire. Pour atteindre cet objectif, nous adopterons une approche basée sur les droits, estimant que les enfants en situation de handicap et les enfants autrement vulnérable ont les mêmes besoins sociaux, intérêts et droits que tout autre enfant. Il est impossible d'atteindre l’objectif globale de « leave no one behind » des ODD sans faire de Madagascar une société plus inclusive pour tous les enfants vulnérables, y compris les enfants en situation de handicap.

How can you make a difference?

Objectif de la consultation :

Sous la supervision du Spécialiste en Education à l’UNICEF Madagascar, la/le consultant/e fournira une expertise au Ministère de l’Education Nationale dans le domaine de l’éducation inclusive. Cet appui technique vise à amener le MEN et ses partenaires à
  • Développer une vision stratégique partagée pouvant conduire à un accroissement des investissements dans le renforcement du système de l'éducation inclusive et pour le prochain plan sectoriel de l’éducation ;
  • Concevoir une feuille de route pour surmonter les goulots d'étranglement et les défis pour le développement et la mise à échelle de l’éducation inclusive et
  • Elaborer un rapport solide au terme de cette consultation et qui servira comme document de base pour l’élaboration d’une stratégie nationale de l’éducation inclusive à Madagascar et qui pourra être publier pour contribuer au dialogue global de l’éducation inclusive.
Objectifs spécifiques

Plus spécifiquement, l’appui technique permettra aux acteurs concernés à Madagascar à
  • Adopter une approche systématique et cohérente pour diagnostiquer l'intégration et l'efficacité de l'éducation inclusive dans le système global des services d'éducation ;
  • Identifier les éléments essentiels d'un environnement et de domaines systémiques favorables à une planification et des réponse efficaces aux besoins d'éducation inclusive au niveau national.
  • Etablir une base solide autour de laquelle s’articuleront les interventions à tous les niveaux – à base communautaire, institutionnel, stratégique et politique pour alimenter l’élaboration du nouveau Loi d’Orientation de l’Education et le Plan Sectoriel de l’Education.
Tâches

En collaboration avec le Ministère de l’éducation nationale et les intervenants dans l’éducation inclusive, dont les membres de la plateforme nationale de l’éducation inclusive, y compris les personnes en situation de handicap, la/le consultant/e assurera de :
  • Préparer et piloter les différents consultations et ateliers sur :
  • Le pré-diagnostic pour élaborer, finaliser et se familiariser sur les outils de diagnostic de la situation de l’Education Inclusive à Madagascar. Il doit inclure une analyse, sur : i) le contexte du pays et l'environnement global, particulièrement sur l’éducation inclusive, le financement de l’éducation inclusive à Madagascar, l'engagement du gouvernement dans la promotion de l’éducation inclusive, les capacités et les compétences du Ministère de l’éducation Nationale dans ce volet ; ii) les acteurs et partenaires existants et potentiels et; iii) les principaux défis et opportunités depuis la mise en œuvre des cadre légaux en vigeurs ;
  • Le diagnostic proprement dit ;
  • La formulation des défis ;
  • La définition des principales stratégies ;
  • L’identification des actions prioritaires ;
  • La planification et la budgétisation.
  • Rédiger (avec le MEN) le document du diagnostic national, y compris
    • Une revue des recommandations données pour Madagascar par l’UNCRPD et autres recommandations venant des autres entités, comme l’UNCRC
    • Une considération des expériences des autres pays, comme le Rwanda et l’Afrique du Sud.
    • Les leçons apprises des analyses existantes sur les autres groupes marginalisés et vulnérables (les filles, les plus pauvres…)
  • Présenter le diagnostic pour consensus
  • Finaliser le document selon les recommandations recueillies pendant l’atelier de consensus
Méthodologie

Le travail s’étale sur une période de 06 mois en collaboration avec l’équipe locale du Ministère de l’éducation Nationale et les différents acteurs et intervenants dans le domaine de l’éducation inclusive.

Un plan ou un programme d'éducation inclusive solide exige que l'on prête attention à cinq domaines fonctionnels, appelés domaines du système. Une analyse de ces domaines du système est essentielle pour assurer une participation inclusive, l'amélioration de la qualité, l'engagement des familles et de la communauté et l'assurance qualité. Les cinq domaines du système à analyser sont les suivants : 1.         Données, planification et budgétisation et participation ; 2.         Programme d'études ; 3.         Développement du personnel ; 4.         Engagement familial et communautaire, et 5.         L'assurance qualité.

Pour faire avancer l'éducation inclusive, il faut aussi des politiques et des législations appropriées qui soient inclusives, complètes, bien coordonnées et liées à la mise en œuvre. Pour être efficace, le travail du/de la consultant/e doit prendre en compte un certain nombre de facteurs favorables qui peuvent aider à mobiliser des ressources politiques, publiques et financières pour l'éducation inclusive. Il y a quatre composantes de l'environnement favorable à analyser, elles comprennent : 1.         Les politiques et la législation 2.         La gouvernance et les législations 3.         Le financement 4.         Les infrastructures scolaires Le document de diagnostic et ses recommandation stratégiques devrait couvrir : 1) la génération systématique de données sur les ESH (dans et hors de l'école) et sur leur apprentissage, 2) L'éducation inclusive et la production de matériel d'apprentissage et d'enseignement (papier et numérique), l'environnement favorable et l'Universal Design for Learning, 3) L'évaluation de l'apprentissage des personnes en situation de handicap, 4) Renforcement des capacités à tous les niveaux du système, de l'école au niveau décentralisé/central du Ministère de l'éducation, 5) Engagement des parents et de la communauté et changement social 6) Coordination institutionnelle et suivi de la mise en œuvre de la stratégie/du plan d'action.

7) Financement et partenariat pour la mise en œuvre 8) Plan d'action budgétisé Le/la consultant/e doit utiliser une approche participative et constructive. Il/elle apportera un appui technique et stratégique, en considérant les acquis, les bonnes pratiques et en respectant le contexte local.

Les recherches et l’analyse documentaires sera faites à base des outils déjà élaboré au niveau du bureau régional UNICEF (Eastern and Southern Africa Regional Office). La consultation individuelle et en focus group des personnes concernées, les ateliers de travail doivent être utilisés tout au long de ce processus.

Dans ce contexte sanitaire complexe avec toutes les mesures de restriction de déplacement et de regroupement mises en place par le gouvernement, le/la consultant/e doit envisager ou voire privilégier des méthodologies de travail alternatives, notamment des échanges et ateliers à distance et en vidéo-conférence.

Les livrables et calendrier des paiements

1e rapport mensuel sur le plan d’activités et calendrier validé Dernière Semaine du 1e mois Per contrat (10%) 2e rapport mensuel sur la réalisation et les résultats de l’atelier pré-diagnostic Dernière Semaine du 2e mois Per contrat (10%) 3e rapport mensuel sur les principales stratégies, les actions prioritaires, le planning ainsi que la budgétisation de l’Education Inclusive Dernière Semaine du 3e mois Per contrat (10%) 4e rapport mensuel sur la réalisation et les résultats de l’atelier diagnostic Dernière Semaine du 4e mois Per contrat (20%) 5e rapport mensuel draft du document de diagnostic nationale (en version Word) et présentation synthétique (en version Powerpoint) Dernière Semaine du 5e mois Per contrat (25%) Document analytique final comprenant l’ensemble des rapports intermédiaires de diagnostic national (en version Word et .pdf).

Cette version finale pourra faire l’objet de publication.

Dernière Semaine du 6e mois (+ une semaine additionnelle) Per contrat (25%) 3 Restitutions au niveau central et au niveau régional de la Présentation Powerpoint du rapport au partenaires de la Plateforme de l’EI et d’autres intervenants Tous les produits livrables doivent être présentés sur support électronique.

Durée du contrat : six (06) mois To qualify as an advocate for every child you will have…

Formation et expérience techniques souhaitées 

  • Un diplôme supérieur ou égale au bac+5 dans le domaine de l’éducation, la sociologie, ou un autre domaine technique pertinent.
  • Un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle progressive dans le domaine de l’éducation et notamment en éducation inclusive, les politiques d’inclusion et personnes vivant avec handicap et au niveau stratégique et politique.
  • Une expérience de travail dans un pays en développement est requise.
  • Une expérience professionnelle dans le domaine d’animation d’équipes de travail, particulièrement en Afrique ou à Madagascar.
  • Une expérience pertinente dans une agence ou une organisation du système des Nations Unies est considérée comme un atout.
  • La maîtrise du français est requise et la connaissance de l’anglais est un plus.  La connaissance du malgache est considérée comme un atout.
Connaissances techniques spécifiques requises :

  • Expériences/Connaissances en élaboration de stratégie / politique nationale.
  • Capacités analytiques et techniques en recherche, et des compétences en gestion, analyse et reportage, de préférence qualitative et quantitative (y compris statistique).
  • Expériences de gestion des équipes multiculturelles et en partenariat avec des organisations de développement, idéalement avec des agences des nations unies.
  • Expériences ou des consultations similaires dans la région sera un atout.
  • Compétences/expériences dans l’élaboration des outils de diagnostic / recherche.
  • Connaissance des pratiques pédagogiques et le processus d’apprentissage des enseignants, particulièrement sur l’éducation inclusive.
Critères d’évaluation

Le dossier d’application devra comprendre :
  1. Une lettre de motivation faisant acte de soumission (en français)
  2. Un CV détaillé
  3. Une offre technique (compréhension des Termes de Références, approche méthodologique, chronogramme, etc.) pour la prestation de service.
  4. Copie des diplômes et des attestations les plus pertinents.
  5. Proposition financière totale (honoraires) de la prestation sur 06 mois de travail pour la réalisation des tâches, soumise dans un fichier distinct et établie selon le modèle suivant :
La sélection des candidatures sera faite sur la base des critères de la matrice standard de sélection de l’UNICEF.

  1. Evaluation administrative (Eliminatoire)
  1. Evaluation technique selon la matrice de sélection UNICEF
  1. Evaluation financière*
  1. Recommandation pour attribution
Les offres financières seront ouvertes seulement pour les candidats ayant eu au moins 35 points à l’évaluation technique. (*) : La note financière se calcule en divisant le minimum de tous les budgets éligibles par le budget de l'offre évaluée, multiplié par la pondération Comment postuler

Les candidats intéressés doivent postuler en ligne et joindre les documents suivants : - Lettre de motivation : Dans cette lettre de motivation, les candidats doivent mettre en évidence leur expérience de travail antérieure pertinente à la mission, les attributs qui les rendent aptes, leur approche proposée pour la mission.

- CV détaillé (avec le nom et les coordonnées des références) - Copie du diplôme universitaire le plus élevé - Une note technique incluant la compréhension du TDR et l’approche pour mener la mission de consultance, - Une offre financière et technique : Les candidats qualifiés et expérimentés sont priés de soumettre une Proposition Technique sommaire décrivant une feuille de route avec un calendrier de mise en œuvre. Le demandeur doit également soumettre une Proposition Financière décrivant les honoraires mensuels de cette consultation.

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte.

Si vous avez besoin d'aide ou si vous avez des questions, veuillez contacter : hrantananarivo@unicef.org.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l'étape suivante du processus de sélection.

For every Child, you demonstrate…

UNICEF's values of Care, Respect, Integrity, Trust, and Accountability (CRITA) and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

The UNICEF competencies required for this post are...

Appliquer l'expertise technique [II] Décider et initier des actions [II] Suivre des instructions et procédures [II] Diriger et superviser [II] Planifier et organiser [II]
Apply Now