Job Description

ALIMA, l’ONG médicale internationale à visage humain, qui met au cœur de son modèle, la co-construction des projets et des parcours professionnels

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients et aux patientes, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante. ** LES VALEURS et PRINCIPES de notre action inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient et la patiente d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective
ALIMA promeut et défend les principes des droits humains fondamentaux. ALIMA a une approche de tolérance zéro envers les personnes coupables d’actes de violences sexistes et sexuelles ainsi qu’envers l’inaction face à des faits de violence supposés ou avérés. La protection des personnes bénéficiant et impactées par notre intervention est notre priorité absolue dans tout ce que nous faisons. Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à : ● Respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ; ● Signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à une supérieure, un supérieur, une référente, un référent ou à l’adresse alert@alima.ngo SOIGNER - INNOVER - ENSEMBLE : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 4 millions de patients et de patientes, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 11 pays d’Afrique. En 2018, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients et patientes bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

L'ÉQUIPE ALIMA : Plus de 2000 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de Coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 4 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, santé mentale, ...

ALIMA en RCA 2021

ALIMA est présente en RCA depuis 2013. Ses principales activités sont axées sur le dépistage et la prise en charge médico-nutritionnelle des enfants, la santé de la reproduction, les soins de santé primaires et secondaires et la réponse aux épidémies. Cinq projets sont actuellement en cours d'exécution, dont 4 projets de relèvement précoce du système de santé dans les districts sanitaires de Bimbo, de Boda et du Haut-Mbomou à Zémio et Obo financés par le Fonds Bêkou, un projet RRM principalement dans la préfecture de la Nana-Gribizi financé par ECHO depuis avril 2018 comportant un volet d’opérationnalisation de l’aire de santé de Mbrès.

En décembre 2013, ALIMA a apporté un soutien médical dans 3 sites de déplacés de la périphérie de Bangui puis a mis en place un paquet de soins de santé primaires gratuits dans 5 CDS du DS de Bimbo et de Bangui. L'offre de soins a été élargie à 13 CDS à Bimbo en 2018. Le projet vise à renforcer les capacités du District Sanitaire en vue d’une complète autonomisation.

La deuxième intervention d’ALIMA a débuté dans le DS de Boda en juin 2014, ville qui faisait face à des affrontements communautaires violents. ALIMA a permis la réouverture de l'hôpital de Boda et du CDS de Boboua (DS de Mbaïki). Aujourd’hui, le projet couvre l'hôpital et 9 FOSA pour assurer l’autonomisation ainsi que la résilience du système de santé local et de la communauté.

Depuis le 10 mars 2020, La RCA a notifié son premier cas, à ce jour le 1/04/2021, le nombre total de cas confirmés Covid-19 est de 5 245 dont 5 025 guéris (95,8 %) et 72 (1,4 %) décès dont 24 en milieu hospitalier.

Les villes frontalières du Cameroun (Berberati et Paoua) enregistrent une tendance en hausse voir des cas graves et des décès.

Un total de 40 402 personnes dépistés avec taux de positivité Globale quasi constant à 13,0 %) et une hausse des cas constatée avec augmentation de la létalité difficilement quantifiable faute de la capacité de faire le grand testing.

ALIMA apporte son appui au niveau du CNHUB depuis le mois de septembre 2020 suite à une demande du ministère de la Santé Publique.

LIEU DU POSTE

Bangui / RCA LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

Hiérarchique : Coordinateur du projet Covid 19 Liens techniques: Coordinateur médical Supervise : N/A MISSIONS PRINCIPALE

Le.la réanimateur.trice apportera son expertise et son appui aux équipes de Centre National Hôpital Universitaire de Bangui lesquelles interviennent directement et de manière permanente sur les patients confirmés ou suspects du CTCO.

Le développement des soins intensifs est un projet actif et dynamique, visant à garantir une qualité de soins et de surveillance en constante amélioration. Le.la réanimateur.trice a la charge d’organiser le cadre des soins en collaboration avec l’équipe du projet.

Il.elle portera le plateau des soins intensifs, au niveau de réanimation raisonnable (cfr ci-haut) sur le site de référence (Niveau 1 , 2, 3) Le.la réanimateur.trice en mission sur le projet COVID CNHUB sera en charge des patients en état d’instabilité hémodynamique et/ou en détresse respiratoire ; des patients graves. Il.elle garantit la bonne correction rigoureuse des troubles hydroélectrolytiques. Il.elle garantit la TSO (Réanimation hydrique et électrolytiques, etc.), assure et garantit le monitoring biochimique, Biologique, hématologique, gazométrique etc…selon les moyens disposés en apportant des corrections adéquates ; c’est ce standard qui permet le recours des thérapeutiques sur la Prise en charge covid; PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : Le ou la titulaire du poste est responsable de l’application du processus de recrutement et pourra être amené·e à faire des visites terrain. Il·Elle pourra donc être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d'un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire.

ACTIVITÉS PRINCIPALES

La compétence du.de la réanimateur.trice sera requise pour soigner des malades en observation au triage, hospitalisés en unité d’isolement dans ses différentes zones, au sein de l'unité des soins intensifs. Le.la médecin réanimateur.rice est en effet amené à apporter ses compétences lors de la gestion de toute détresse des fonctions vitales.

Le.la réanimateur.trice assumera plusieurs types de fonctions générales et cliniques: selon les besoins ;

● Appuyer la prise en charge, la pratique des soins médicaux et le suivi transversal des patients et patientes hospitalisé.e.s en soins intensifs ; en observation des protocoles, et sur lesquels il.elle peut proposer des ajustements raisonnables, après avoir discuté préalablement avec ses collaborateurs (de terrain et équipe). S’il n’existe pas de protocole spécifique sur le site appuyé, ensemble avec ALIMA, il.elle en proposera au coordinateur médical pour validation.

● Partager des compétences et expertises spécifiques aux médecins généralistes, spécialistes, voire aux infirmiers, locaux et expatriés présents sur le projet… ● Pour des faits de service ou d’urgence sanitaire, il.elle pourra être amené.e à travailler au-delà des horaires habituels pour répondre à chaque besoin d’expertise exprimé par ses équipes.

● Dans son domaine d’intervention, il.elle veillera au respect du secret médical.

Sa fonction s'exerce aussi au travers différentes activités cliniques à savoir:

● Visites des patients et des patientes sur différents compartiments du projet, selon l’organisation de travail avec l’équipe globale du projet.

● Prise en charge des malades instables ou graves aux urgences ou dans les autres unités des soins Covid.

● Monitoring et management des effets secondaires aux thérapeutiques d’essais ; il.elle garantit l’usage rigoureux de ces molécules administrées dans l’objectif compassionnel, après un consensus éclairé et signé par le patient.

● En collaboration avec les équipes, la coordination optimale de la prise en charge, et le suivi des malades le nécessitant.

● La proposition de recommandations dans ses domaines de compétences particuliers : levée des états des détresses hémodynamiques circulatoires ou ventilatoires respiratoires, etc. (réanimation en cas de nécessité). En cas d’indication de transfusion, il.elle en garantit une Administration sécurisée sur toute la chaîne ; il.elle fera partie de l’équipe d’hémovigilance, pour garantir la sécurité des patients et celle des autres membres de l’équipe, aussi celle de toute la maison ALIMA.

● Mise à jour sur les techniques et pratiques des soins Il.elle documente ses activités, pour une communication hebdomadaire avec la coordination projet, et avec l’équipe de la coordination médicale pendant et après mission (débriefing).

Collaboration avec les autres services

● Participe aux réunions techniques médicales, ● Intervient en soutien au niveau des autres services si besoin.

● Apporte sa lecture et expertise, à l’analyse d’activité auprès de la coordination projet ● Travaille en étroite collaboration avec les équipes des services médicaux, logistiques et WASH ainsi qu'avec le personnel en charge des activités paracliniques (laboratoire, banque de sang,…).

● L'ensemble de son activité se fait en collaboration étroite avec le médecin responsable du CTCO , responsable activités, de la coordination médicale du projet, du desk au siège (principalement au médecin de l’équipe CTA).

Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles

● Participe aux formations et aux séances de sensibilisation ● Applique les standards relatifs à la prévention des abus ● Assure que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les règles de prévention des abus ● Contribue à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur EXPERIENCES ET COMPETENCES

Expériences / Formation du candidat

● Détenteur.trice d’un diplôme de médecin anesthésiste et réanimateur ● Avoir travaillé dans un service de réanimation d’une structure hospitalière ● Avoir travaillé dans le CTCO en réanimation est un atout Qualités du candidat ● Capable de travailler sous pression ● Bon formateur ● Capacité d’autonomie et de rapide prise de poste ● Capacité d’analyse et sens critique ● Capacité rédactionnelle ● Sens de l’organisation et rigueur ● Flexible ● Capacité d’adaptation, diplomatie et patience ● Capacité d’écoute importante ● Capacité à travailler en équipe Langues parlées du candidat ● Français ● L’anglais est un atout CONDITIONS

Durée et type de contrat : Prise de poste : ASAP Salaire : Selon grille salariale ALIMA ALIMA prend en charge : ● Logement commun pris en charge par ALIMA ● Perdiem journalier selon la politique des perdiem ALIMA du pays et proportionnellement à la présence de l’expatrié dans le pays de mission ● Assurance santé pris en charge par ALIMA pour lui et ses ayants droit.

● Billets d’avion pour les Breaks tous les 3 mois pour les contrats au-delà de 9 mois.

● Déplacement interne assuré par l’employeur.

Apply Now