Premiere Urgence Internationale (PUI)

Coordinateur·trice Sanme

Premiere Urgence Internationale (PUI)

Job Description

Date d'arrivée: ASAP Durée de la mission: 12 mois Lieu: Yaoundé, Cameroun Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la Nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en France.

Contexte

Présente depuis avril 2008 au Cameroun, PUI s’est consacrée à la résolution des difficultés dans les secteurs de la sécurité alimentaire et de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. Les actions ciblent les réfugiés centrafricains installés à l’est du pays depuis 2006 (Régions de l’Est et de l’Adamaoua) et les populations d’accueil.

Les programmes ont évolué afin d’accompagner la progressive autonomie en sécurité alimentaire de ces populations réfugiées centrafricaines, la plupart souhaitant rester définitivement au Cameroun.

Le volet Eau Hygiène et Assainissement (EHA) progresse également vers une stratégie de responsabilisation à différents niveaux (des usagers aux responsables communaux), notamment dans un contexte de décentralisation de la gestion de l’eau de l’Etat vers les communes. Sur le volet accès à l’eau, en parallèle des constructions et réhabilitations de forages une grande part des activités est consacrée à la formation (des usagers, des comités de gestion de l’eau, des responsables locaux techniques et administratifs). Des sensibilisations sur l’hygiène et l’assainissement sont également menées.

L’arrivée des réfugiés en 2014 a amené PUI vers une réponse d’urgence qui s’oriente vers les points d’entrée frontaliers et les sites d’accueil (camps en retrait de la frontière), à travers des activités de gestion de camps, EHA, Abris et SANME. En outre, compte tenu du fait que les réfugiés s’installent également dans de nombreux villages de la zone, PUI mène une réponse adaptée à cette configuration et mène de nombreuses activités SANME et EHA dans les villages d’accueil de la zone.

En 2015-2016, PUI a élargi son positionnement en ouvrant une base dans l’Extrême-Nord, à Maroua en réponse à la crise nigériane pour intervenir auprès des déplacés camerounais via des activités SANME et EHA et des réfugiés nigérians en reprenant la gestion du site de réfugiés de Minawao.

En 2017, PUI a ouvert une nouvelle base à Kousseri dans le Logone-et-Chari, département de l’Extrême-Nord du Cameroun le plus affecté par la crise humanitaire en terme de nombre de populations déplacées et de sévérité des besoins, pour développer des actions en EHA, et en SANME visant les déplacés internes et communautés hôtes vulnérables. PUI est également lead sur le Rapid Response Mecanism dans la zone pour faire face aux afflux de réfugiés fuyant les exactions de Groupes Armés Non Etatiques de part et d’autre de la frontière.

En 2021, PUI a conduit une mission exploratoire dans les zones d’accueil des déplacés du NOSO en vue de définir de possibles pistes d’intervention à moyen terme.

Programmes en cours

  • Financement FFP : Amélioration de la Réponse d’urgence à l’insécurité alimentaire des ménages affectés par la Crise du Bassin du Lac Tchad, Extrême Nord, Cameroun
  • Financement DEVCO : Réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en s’attaquant aux causes profondes de la vulnérabilité et en réduisant l’impact négatif des stress et des chocs dans les régions de l'Est et de l'Adamaoua en consortium avec une autre ONG (SI).
  • Financement ECHO : RRM - Amélioration de l'accessibilité en biens non alimentaires et en eau, hygiène et assainissement pour les personnes en situation de vulnérabilité aigüe dans l'Extrême Nord du Cameroun via la mise en place d'un mécanisme de réponse rapide (en consortium avec ACF
Dans le cadre de nos activités au Cameroun, nous recherchons un·e Coordinateur·trice SANME à Yaoundé

Responsabilités

Le/la Coordinateur(trice) SANME est chargé de renforcer et développer les interventions SANME du projet afin de garantir leur qualité, leur pertinence et leur harmonisation auprès de l’ensemble des membres des Consortia de projets. Il est aussi impliqué dans toutes les activités de PUI Cameroun en lien avec son secteur. Elle / il peut également être amené à porter un appui technique ponctuel aux autres Missions PUI de la sous région, dans son domaine de compétences.

Aussi, le Coordinateur SANME est placé sous la responsabilité hiérarchique de la CDM Adjointe aux Programmes.

  • Programmes** : Il/Elle fournit un appui fonctionnel aux responsables SANME des projets en ce qui concerne les aspects techniques. Elle/Il est responsable de la supervision technique et validation technique et opérationnelle de la stratégie d’intervention et implémentation des activités SANME PUI. - Harmonisation des approches et des outils techniques de son secteur. Il /elle est responsable du suivi technique des activités de son domaine auprès des autres membres des consortia (le cas échéant); de la Coordination des études et enquêtes de son domaine en lien avec les Coordonnateurs Consortia / RP.
  • Capitalisation: Elaboration des fiches techniques/documents de capitalisation technique;
  • Ressources Humaines / Formation : Il/Elle supervise fonctionnellement le personnel technique de PUI dans les secteurs concernés par ses projets, apporte son soutien dans le recrutement de profils techniques et supervise les actions de formations techniques à partir des besoins identifiés.
  • Représentation / Coordination : Il/Elle assure et coordonne la représentation sectorielle de PUI pour le domaine technique dont il/elle a la maîtrise auprès des partenaires, bailleurs et des différentes autorités de l'Etat au niveau régional, et contribue à la bonne circulation des informations sur la Il/elle entretient et développe de bonnes relations de travail ainsi qu’une bonne visibilité des projets et de PUI auprès des autorités civiles et des autres acteurs humanitaires (agences de l’ONU, ONG), Il/elle représente les projets SANME et PUI dans les réunions cluster sécurité alimentaire.
  • Evaluation / Stratégie : Il/Elle participe à l’élaboration de la stratégie opérationnelle de PUI et propose de nouvelles interventions en fonction des besoins identifiés dans le pays d’intervention.
  • Reporting : Contributions et validation du volet technique des rapports à soumettre au bailleur de fonds;
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles de sécurité sur la mission et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire à son/sa responsable hiérarchique et/ou au responsable « sécurité » de la mission.
  • Développement de projet : il/elle est sollicité(e) sur les aspects techniques le concernant en lien avec l’écriture de nouveaux projets pour la mission et participe au développement de ces propositions.

Activités principales

PARTICIPER A LA DÉFINITION ET À LA MISE EN OEUVRE TECHNIQUE DES PROJETS SANME ET ASSURER LE SUIVI DE LA QUALITE D’INTERVENTION

  • Il/Elle contribue à la définition technique, à l’harmonisation et à la mise à jour des stratégies et méthodologies d’intervention dans le domaine concerné
  • Il/Elle fournit un appui technique permanent aux responsables de projets dans son domaine d’activité (définition des activités, choix techniques, calendrier de mise en œuvre, contrôle de la qualité…)
  • Il/Elle effectue des visites régulières de monitoring des activités mises en œuvre par les ONGs partenaires sur le terrain afin d’assurer un suivi de la qualité, réalise une analyse régulière des données et un suivi des indicateurs.
  • Il/Elle alerte les coordinateurs consortia et / ou les RP et son supérieur hiérarchique dans le cas où des décalages de réalisation des projets seraient identifiés et propose des ajustements (au niveau des activités, zone d’intervention, budget, calendrier de mise en oeuvre…).
  • Il/elle participe à la définition des outils ainsi qu’au planning de suivi / évaluation, afin de répondre aux exigences bailleurs et de mesurer le taux de réalisation (quantitatif et qualitatif) des activités
  • Il/Elle fournit aux Responsables de projets une stratégie de capitalisation, des outils et méthodes appropriés et leur apporte des appuis conseils dans leur mise en place ;
  • Il/Elle participe à l’analyse et à la validation des rapports d’activités internes et externe des projets en lien avec son domaine technique.
PARTICIPER À LA DEFINITION ET À LA REVISION DE LA STRATEGIE OPERATIONELLE DE PUI

  • Il/elle produit des documents de cadrage et de synthèse sur les enjeux techniques de la sécurité alimentaire dans les zones d’intervention et à l'échelle nationale;
  • Il/Elle suit l’évolution des besoins humanitaires sur le pays d’intervention et propose de nouvelles interventions à son/sa supérieur/e hiérarchique en s’assurant que celles-ci s’inscrivent bien dans le mandat de PUI et dans la stratégie pays de la mission.
  • Il/Elle propose de mener des évaluations de besoins à son/sa supérieur/e hiérarchique, participe à la définition des termes de référence et participe au besoin aux évaluations dont il/elle analyse les résultats pour alimenter la stratégie d’intervention.
  • Il/Elle participe à la rédaction des propositions de projets initiales et révisées.
  • Il/Elle participe à la préparation de la Stratégie de la mission. Pour cela, il/elle met son expertise à disposition des Coordinateurs Terrains et/ou Responsables de Projets qui mobilisent en amont les équipes nationales et internationales sous leur supervision. Il/Elle participe à l’animation d’ateliers de réflexion, à partir desquels il/elle formulera des recommandations / propositions à l’équipe de coordination.
ASSURER LA REPRESENTATION DE PUI DANS LE DOMAINE CONCERNE ET FACILITER LA CIRCULATION DE L’INFORMATION

  • Il/elle participe activement aux réunions d’équipe et aux comités de gouvernance des projets SANME (GT SANME, comités stratégiques, pilotage…)
  • Il/Elle assure la diffusion des documents de référence du secteur et des standards techniques aux Responsables de projets
  • Il/Elle représente l’ONG auprès des acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre des programmes de sécurité alimentaire et s’assure que de bonnes relations sont entretenues avec chacun d’entre eux (dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance).
  • Il/elle participe aux réunions de coordination relatives aux questions de sécurité alimentaire et de soutien aux moyens d’existence et en est un membre actif.
  • Il/elle développe sa propre expertise en participant à des réunions et formations techniques, nationales, et en se documentant de manière proactive.
  • En cas de visite Bailleur, il/elle participe activement à la préparation et à la mise en œuvre de la visite.
  • Il/elle participe aux réunions de coordination interne à la mission et propose des adaptations pertinentes vis-à-vis du fonctionnement général de la mission.
RENFORCER LES CAPACITES TECHNIQUES DES EQUIPES SANME DES PROJETS SANME

  • Il/Elle identifie et/ou collecte les besoins en formation des équipes et de PUI pour le domaine technique dont il/elle a la maîtrise.
  • Il/elle conçoit des modules de formation et renforce les capacités techniques des équipes SANME, de PUI et des partenaires locaux via des formations en fonction des besoins identifiés.
SUPERVISER, APPUYER LA MISE EN OEUVRE DES ACTIVITES ET RENFORCER LES CAPACITES TECHNIQUES DES EQUIPES SANME PUI à l’Extrême Nord Cameroun

  • Il/Elle fournit un support technique aux Responsables de projets pour le recrutement de profils techniques nationaux séniors (définition des PP, des tests, entretiens de recrutement). Il/Elle participe également à la définition des profils de poste et est impliqué dans les recrutements (entretien, test, etc) ;
  • Il/Elle peut être sollicité par son/sa supérieur/e hiérarchique pour contribuer aux entretiens d’appréciation de Responsables de projets et équipes techniques ;
  • Il/Elle valide la stratégie d’intervention SANME PUI en étroite collaboration avec les Responsables de Projets PUI et veille à la qualité des actions menées :
  • Il/Elle participe à la validation des plans d’action des équipes SANME PUI et s’assure que les chronogrammes sont respectés ;
  • Il/elle contribue à la production et à la validation des TDR d’intervention, des documents de cadrage et des rapports d’intervention SANME PUI (interne PUI et bailleur) ainsi que les outils de suivi de projet interne (PMT, OFU).
APPORTER UN APPUI AU SUIVI Logistique ET ADMINISTRATIF DU/DES PROGRAMMES SANME DE PUI Cameroun

  • Il/elle appuie la préparation du budget détaillé des activités de PUI ;
  • Il/elle appuie l’actualisation du plan d’achat détaillé des activités ;
  • Il/elle apporte son soutien dans la définition des prévisions de dépenses ;
  • Il/elle valide les spécificités techniques des achats à effectuer dans le cadre des activités et valide les demandes d’Achat ;
ASSURER LA SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES

  • Il/Elle connait le plan de sécurité et est vigilant au respect des règles de sécurité.
  • Il/Elle contribue à la collecte des informations relatives à la sécurité et les diffuse à son/sa supérieur/e hiérarchique de manière régulière ou ad-hoc en cas d’urgence.
  • Il/Elle s’assure que le/s projet/s, la méthodologie, les critères de sélection ne mettent pas en danger les bénéficiaires, les membres de PUI ou toute autre personne.

Profil

Formation :

  • Bac+5 en Agronomie, et/ou sécurité alimentaire et Moyens d’Existence
Expériences professionnelles:

  • 4 ans d'expérience professionnelle dans le secteur humanitaire
Connaissances et aptitudes:

  • Excellente qualité rédactionnelle
  • Connaissances en gestion de projets
  • Connaissance des procédures logistiques et administratives
  • Gestion d’équipe
  • Gestion des conflits
Langues:

  • Français obligatoire, anglais apprécié
Caractéristiques personnelles recherchées

  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Bonne résistance au stress
  • Sens de la diplomatie et ouverture d’esprit
  • Bonne capacité d’analyse
  • Organisation et gestion des priorités
  • Force de propositions, recherche de solutions
  • Capacité à travailler et manager de manière professionnelle et mature
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ces aspects politiques, économiques et historiques

Conditions

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminée
  • Salaire brut mensuel : de 2 200 à 2 530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI
  • Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance
  • Hébergement en maison individuelle
  • Frais de vie (« Per diem »)
  • Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission
  • Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois
Apply Now