Solidarites International

Coordinateur.trice Programmes

Solidarites International

Job Description

Date de prise de fonction souhaitée : ASAP Durée de la mission : 06 mois renouvelable Localisation : Port-au-Prince

QUE FAISONS NOUS...

Haïti est un pays largement exposé et vulnérable aux aléas climatiques. Depuis 2004 un total de 49 désastres naturels a frappé le pays, et cette tendance s’est confirmée en 2020, avec un record de 30 systèmes baptisés dans l’Atlantique Nord.

L’alternance des phénomènes El Niño et La Niña ainsi que les effets du réchauffement climatique impacte directement Haïti, ainsi les épisodes de sécheresse répétés limitent l’accès à l’eau, à la fois pour la consommation des populations et leurs cheptels, mais également pour l’irrigation. S’en suivent des épisodes de fortes pluies entrainant des glissements de terrain, le lessivage des sols et favorisant la contamination de l’eau ainsi que l’envasement de la baie. De plus, les saisons cycloniques mettent le pays en alerte plus de 4 mois par an.

En plus des aléas climatiques, Haïti fait face à une crise de gouvernance avec la délivrance de service publics déficients et de très faible qualité.

Le contexte haïtien est par conséquent le théâtre régulier de réponses d’urgence, menées en parallèle d’actions plus durables. La réponse à des besoins immédiats permet de soulager la population des zones d’intervention, alors que les projets à plus long-terme visent à améliorer durablement leur résilience et/ou prévenir les risques.

Aussi, la stratégie de Solidarités International s’inscrit dans une réflexion d’intégration et de lien entre développement et action d’urgence, particulièrement adaptée à la dynamique de la crise haïtienne visant à renforcer les capacités des acteurs locaux tout en se dotant d’une solide capacité d’intervention en cas d’urgence.

EN TERMES PROGRAMMATIQUES

SI met en œuvre les interventions suivantes : Base Port Au Prince

  • Projet de lutte contre les épidémies (Covid 19 / Choléra) : Riposte choléra l’Ouest, le Sud-Est et les Nippes, 3 régions stratégiques d’Haiti.
  • Projet de préparation au choc – Disaster Risk Reduction (Bouclier réactif) :
Port-au-Prince constitue un véritable carrefour, et une démarcation « nord/sud » à l’échelle du pays quant à la diffusion des flambées rapportées en 2017. La prévention de flambées épidémiques passe par des infrastructures protégées, une action urbaine et innovante est donc de rigueur. La réponse WASH de SI s’inscrit donc sur la nécessité d’assurer l’accès à une eau chlorée aux habitants de la zone ciblée. Ces activités ont vocation à redynamiser le tissu social dans les zones d’intervention, tout en renforçant les bons comportements pour réduire les risques de transmission du choléra et autres maladies hydriques.

  • PCA de contingence EHA dans le cadre de la préparation aux urgences en lien avec la saison cyclonique. Il couvre également d’autres potentielles réponses d’urgence pour les départements de l’Ouest, et des Nippes.
Base Anse D’Hainaut :

  • Projet de Sécurité Alimentaire et de relance agricole (PASANGA) financé par Europaid en consortium avec ACF (Lead) et ACTED dans le département de la Grand’Anse. Ce projet pro résilience de relance agricole vise au renforcement de 2 filières agricoles porteuses ainsi que la filière pêche sur Anse d’Hainault et la commune attenante des Irois.
  • Un projet d’urgence de sécurité alimentaire et nutritionnelle financé par ECHO et le CDC appelé PROSANGA dans le département de la Grand Anse
  • Un projet WASH IN SCHOOL financé par UNICEF et 3 autres co financements de fondation et agences françaises, destiné à améliorer les infrastructures sanitaires et d’accès à l’eau dans les écoles publiques.

DESCRIPTIF DU POSTE

Objectif général du poste :

  • Le/la Coordinateur/trice programme coordonne les cycles de projets et plus particulièrement le suivi opérationnel des programmes mis en œuvre dans le pays.
  • Il/elle est en particulier garant de la qualité et de la pertinence des approches techniques proposées et s’assure de l’adéquation entre les activités, les objectifs généraux de l’association et les besoins des populations.
  • Il/elle contribue, avec le Directeur Pays, à l’élaboration de la stratégie de Solidarités International dans le pays, en proposant une stratégie sectorielle pour l’ensemble des activités.
  • Il/Elle contribue à la démarche de capitalisation et d’amélioration des méthodes et techniques de Solidarités International.
Enjeux et défis spécifiques :

Le/la Coordinateur/trice programmes devra être capable de mener des actions durables de qualité et qui s’inscrivent dans l’accompagnement des acteurs locaux pour une résilience accrue des populations, tout en consolidant nos plans de contingences et se tenant prêt à coordonner une réponse d’urgence le cas échéant, impliquant une grande réactivité et capacité de passage à l’échelle.

En lien avec le Directeur Pays, le/la coordinateur.trice programmes assure la représentation de Solidarités International dans une diversité de forums notamment techniques et auprès des bailleurs de fonds. Solidarités International est un acteur clé en EHA et Sécurité Alimentaire dans le pays et le coordinateur programme devra veiller à ce que ce positionnement perdure.

Dans le cadre d’un consortium, le/la coordinateur.trice programmes représentera SI auprès de tous les partenaires (UN, ONG, autorités locales), et contribuera au développement et au renforcement de partenariats opérationnels durables et efficients.

Le renforcement des capacités reste un aspect crucial et une tâche importante de la position au niveau des équipes programmes.

VOTRE PROFIL

Compétences/expériences spécifiques requises :

  • Diplôme universitaire de niveau minimum BAC + 4 dans le secteur de l’humanitaire,
  • Expérience minimum de 3 ans à des postes de Coordination au sein d’ONG internationale,
  • Au moins une expérience de mission en contexte d’urgence avec contexte sécuritaire difficile
Compétences spécifiques requises :

  • Capacité de négociation et de diplomatie
  • Compétences de management et leadership
  • Capacité d’élaboration et de rédaction de propositions de projet.
  • Connaissance des bailleurs et de leurs exigences pour faciliter l’élaboration des projets.
  • Capacités d’adaptation, flexibilité et bonne résistance au stress
  • Capacité à identifier les problèmes et réaliser les analyses appropriées.
  • Capacité à mobiliser les ressources nécessaires (humaines, financières, matérielles).
  • Capacité à aligner les priorités sur les objectifs de la mission
Langue :

  • Maitrise du français à l’écrit et à l’oral.
  • Anglais est un plus
Informatique :

  • Excellente maîtrise des logiciels bureautiques en particulier le Pack Office (Word, Excel…).

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié :

Selon l’expérience, à partir de 2400 euros bruts par mois, (+ 10% de prime de congés payés versés mensuellement, soit 2640 euros brut par mois), +Per Diem mensuel de 750 USD.

SI prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale :

L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.

Sur la base d’une mission d’un an : breaks de 7 jours ouvrés à 3, 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités).

A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé soit 12 jours en plus pour un contrat d’un an.

Apply Now