Job Description

Date d'arrivée: 7 Juin 2021 Durée de la mission: 12 mois Lieu: Bangui, République Centrafricaine Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la Nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en France.

Contexte

Première Urgence Internationale est présente depuis 2007 en RCA. Première Urgence et Aide Médicale Internationale étaient toutes deux présentes dans le pays avant la fusion effective des deux entités en mai 2011. Depuis, la mission dispose d’un bureau de Coordination à Bangui et est intervenue depuis plusieurs bases : Paoua dans le Nord-ouest, Ndélé dans le Nord-est, Bangassou/Rafaï dans le Sud-est, Berberati dans le Sud-ouest et Sibut dans le centre. PUI y a développé des projets de sécurité alimentaire, relance économique, réhabilitation d’infrastructures, santé et nutrition.

En 2020, PUI poursuit son assistance en santé, nutrition et sécurité alimentaire auprès des populations vulnérables victimes des conflits armés au Nord-Est (N’délé) et à Bangui. Les projets menés sur ces deux bases concernent aussi bien un soutien au système de santé primaire, un appui dans la prévention et le traitement de la malnutrition, que le renforcement des activités agricoles et des moyens d’existence par la relance économique et le soutien aux activités génératrices de revenu. PUI développe également des activités dans d’autres secteurs tels que l’Eau-Hygiène-Assainissement (de façon intégrée au niveau des centres de santé).

A Bangui, PUI est gestionnaire d’une plateforme Logistique de 1 738 m², soit 3 200 m3 de stockage, avec un espace pharmacie en température dirigée de 150 m² (365 m3) à destination des ONG internationales, locales et des agences des Nations Unies (une vingtaine de partenaires début 2018) pour le stockage de matériel humanitaire. L’objectif est de facilité et sécuriser les conditions de stockage des ONG et de faciliter le déploiement à l’intérieur du pays Les équipes du projet réalisent également du renforcement de compétences en gestion de stock pour les partenaires. S’ajoute à cela l’appui au renforcement des hubs logistiques sur les hot-spots à l’intérieur du pays via le déploiement de solutions de stockage mobiles et flexibles par une équipe de techniciens qualifiés. En 2020, PUI ouvre un deuxième espace de stockage à Bangui dédié exclusivement aux matériels et produits médicaux (600 m3 utiles) pour répondre à la demande croissante des partenaires internationaux (ONG et UN).

Depuis fin 2016 PUI gère un projet d’assistance médico-nutritionnelle pour les populations vulnérables et d’appui aux Centres de Santé de Bangui (FOSA) et aux districts sanitaires, en accord avec la politique nationale de gratuité ciblée des soins (Paquet Minimum d’Activités) pour les femmes enceintes, femmes allaitantes et enfants de moins de 5 ans. Depuis Juillet 2018, ce projet est mis en œuvre dans le cadre d’un consortium avec la Croix-Rouge Française et Action Contre la Faim mené par PUI et financé par le Fonds Bêkou. Suivant les directives du MSP, le Fonds Bêkou a choisi d’orienter sa stratégie de renforcement global du système de santé vers la modalité de financement basé sur la performance, qui sera implémenté par PUI dans le cadre d’une Agence d’Achats de Performance et de Renforcement de Capacité jusqu’en 2021.

Enfin, Pui met en œuvre depuis Septembre 2019 un projet de relance économique pour les populations déplacées interne et les communautés hôtes de deux arrondissements à Bangui visant à soutenir leur autonomisation financière et leur résilience en accompagnant la structuration de leurs activités génératrices de revenu (supervision + transferts monétaires).

A Ndele, PUI intervient dans la District sanitaire de Bamingui-Bangoran depuis 2007, et a mis en œuvre successivement plusieurs interventions dans les domaines de la santé, la nutrition et la sécurité alimentaire afin d’améliorer l'accès des populations aux soins de santé primaires et la sécurité nutritionnelle des populations vulnérables, à travers l’appui à la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant, le référencement des cas de complications, l’appui à la santé de la reproduction et l’amélioration de l'accès aux intrants agricoles et la diversification de la production. Depuis juillet 2015, PUI met en œuvre en Bamingui-Bangoran un projet de restauration du système de santé de base à travers une approche district sanitaire et soutient actuellement 20 Formations sanitaires de 1er contact et l’hôpital de district de la Bamingui Bangoran.

Pui met également en œuvre des projets de relèvement économique basé sur le soutien aux filières agro-écologiques porteuses, la redynamisation du circuit de production et de commercialisation et l’accompagnement de la structuration en groupement. En 2020, PUI lance une intervention de développement financée par l’AFD (en consortium avec TGH et NRC) visant à soutenir le redéploiement des services techniques déconcentrés, les dynamiques de cohésion sociale entre éleveurs et agriculteurs, l’amélioration des services de bases au niveau des structures de santé et le relèvement économique des communautés. PUI mène également des projets de plus court-terme visant à apporter une assistance alimentaire d’urgence aux familles les plus vulnérables en s’appuyant sur une approche intégrée santé-nutrition-sécurité alimentaire.

Responsabilités

La Coordinatrice ou le Coordinateur du suivi, de l'évaluation, de la redevabilité et de l'apprentissage (MEAL) est chargé.e de guider la stratégie globale MEAL et sa mise en œuvre ou les activités connexes au sein des projets tout en fournissant des informations opportunes et pertinentes aux parties prenantes.

En lien avec le cadre et les directives MEAL de PUI, le/la coordinateur.trice MEAL développera la stratégie MEAL appropriée, en utilisant des outils et protocoles pour chaque projet / secteur technique spécifique conformément à la stratégie de PUI dans le pays. Il / elle soutiendra le personnel opérationnel et technique de PUI pour assurer la qualité des programmes de PUI en RCA en apportant des réponses aux questions MEAL et transversales. Il / elle fournira des conseils techniques et un leadership MEAL à tous les niveaux du programme, en menant les efforts pour documenter les progrès, l'efficacité et l'impact de l'intervention de PUI dans le pays. Il / Elle veillera à l'utilisation de méthodes techniquement appropriées d'évaluation des besoins, de suivi et d'évaluation, contribuant ainsi à améliorer la qualité et l'efficacité de l'action humanitaire de PUI. Sous la supervision du/de l’Adjoint.e Chef.fe de Mission pour les Programmes (ACdMP), et en coopération avec les coordinateurs techniques et le personnel MEAL sur les bases opérationnelles et au niveau de la coordination, le/la Coordinateur.trice MEAL :
  • Dirige la conception et le déploiement d'une stratégie MEAL solide et adaptée au contexte et d'un accompagnement opérationnel intégrant des questions transversales (genre, protection, responsabilité, do-no-harm, participation communautaire, handicap, etc.)
  • Fournit un support méthodologique à toutes les équipes programme sur les questions techniques liées au MEAL et aux problématiques transversales telles que : conception du plan MEAL, collecte de données quantitatives et qualitatives, mesure des indicateurs, mécanisme de réponse aux plaintes, analyse «ne pas nuire», termes de références d'évaluations internes et externes, etc.
  • S'assure de la qualité et de la pertinence des activités de suivi et d'évaluation internes, des recommandations et des analyses produites par son service (études, cartes…) ;
  • S'assure que son département fourni un appui transversal et est bien intégré à tous les départements (liens fonctionnels) ainsi que cohérent avec tous les coordinateurs et managers ;
  • Soutient la formation des équipes programme dans ses domaines d’expertise ;
  • Contribue au renforcement des connaissances institutionnelles et à l'amélioration des méthodes et techniques MEAL ;

Objectifs spécifiques et activités

DÉVELOPPER ET DÉPLOYER LA STRATÉGIE MEAL DE LA MISSION

  • Effectue un diagnostic complet sur les systèmes MEAL actuels au niveau de la mission avec une analyse méthodologique ;
  • Conçois la stratégie et le cadre MEAL pour la mission, y compris les rôles et responsabilités, l'organisation de l'équipe, les protocoles, les outils et les processus. Dirige le processus de définition participative de la stratégie et des lignes directrices MEAL adaptées à la mission ;
  • En collaboration avec les coordinateurs techniques, produit une analyse globale des effets / résultats des programmes de PUI à travers le S&E interne et externe ainsi que les orientations, les leçons apprises et les recommandations
    • S’assurer que les données collectées sont utilisées pour prendre des décisions opérationnelles appropriées et pour traiter les engagements contractuels avec les donateurs.
    • Veiller à ce que la participation des communautés, des autorités et des acteurs humanitaires soit incluse dans la stratégie MEAL
    • S'assurer que les outils MEAL sont adaptés et correctement utilisés par les programmes. En lien avec ACdMP assure la transmission des outils pertinents au siège.
    • Participer activement aux travaux de programmation
FORMATION ET SOUTIEN TECHNIQUE

  • Déployer le paquet de formation MEAL de PUI pour tout le personnel MEAL et les autres personnels concernés dans le pays.
  • Développer les capacités des équipes du programme dans leur domaine d'expertise : collecte et analyse des données (méthode, format, logiciel, etc.), mesure des indicateurs, mécanisme de réponse aux plaintes et aux retours, etc.
  • Fournir aux équipes du programme un soutien technique et méthodologique pour les activités de suivi et d'évaluation, la gestion des données (conception du questionnaire, échantillonnage, saisie des données, extraction des données utiles et interprétation) et l'intégration des questions transversales.
  • Appuyer les équipes du programme dans la création ou l'adaptation d'outils pour : le suivi des indicateurs, le suivi de l'impact (outils MEAL ou plan de S&E et enquêtes) ou l'analyse des risques.
  • Identifier les besoins en formation technique et les ressources disponibles dans son domaine de travail pour son équipe.
SUIVI ET EVALUATION DES PROGRAMMES DE PUI

  • Proposer et organiser des missions de suivi et d'évaluation en collaboration avec les coordinateurs techniques, les coordinateurs de zone/terrain et les chefs de projet :
    • Missions programmatiques
    • Suivi post-intervention/distribution ;
    • Evaluation interne (intermédiaire ou finale) ;
    • Mission de suivi avec les équipes du programme pour intégrer les questions transversales (redevabilité, genre, do-no harm, etc) ;
    • Études thématiques ;
    • Audits opérationnels ;
  • Elaborer ou contribuer à l'élaboration, la révision et l'harmonisation des outils de suivi et d'évaluation, la gestion des données, en particulier les outils de suivi de projet (PMT).
  • Proposer des ajustements, de nouvelles activités pour améliorer la qualité des opérations ou des approches, en concertation avec les coordinateurs techniques.
  • Contribuer aux termes de référence des évaluations et études externes.
  • Coordonner les évaluations de la qualité des données pour la mission.
  • Créer/réviser les outils nécessaires à la mise en œuvre du suivi évaluation par programme (base de données, formulaire d’enquêtes...) et s'assurer que les outils de suivi développés fonctionnent et sont correctement utilisés par les équipes ;
  • Définir/améliorer/contrôler et assurer la qualité des informations et données collectées sur le terrain ;
  • Veiller à l’harmonisation des outils de suivi et de rapportage entre les bases ;
  • Appuyer le développement d’outils de suivi et de rapportage harmonisés entre les partenaires du consortium santé coordonné par PUI, et composé d’ACF et de la CRF
REDEVABILITE

  • En lien avec les équipes programmes, s’assurer qu’une approche participative est initiée avec les acteurs et partenaires locaux dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets ;
  • Travailler, en collaboration les équipes programme sur la conception et l’amélioration des mécanismes de redevabilité.
  • Assurer des formations sur la redevabilité pour toutes les équipes projets
  • Veiller à ce que les principes clés du mécanisme soient respectés.
  • S'assurer que les mécanismes de réponse aux plaintes et retours sont établis et accessibles à toutes les parties prenantes.
  • S'assurer que les plaintes sont enregistrées et consignées dans une base de données formelle en lien avec le cadre MEAL de PUI.
  • S'assurer que les plaintes et les retours d'information sont analysés.
  • S'assurer que les plaintes sont traitées et qu'une réponse appropriée et rapide est donnée au plaignant.
  • Coordonner la conception d'un discours commun d'information et superviser la conception du plan de communication correspondant.
APPRENTISSAGE

  • Sensibiliser et soutenir les équipes de programme de la mission dans le processus d'apprentissage.
  • S'assurer que les activités d'apprentissage sont incluses dans les activités du projet.
  • Développer les connaissances institutionnelles sur les activités et les résultats des missions (leçons apprises et recommandations) et s'assurer qu'elles sont connues par toutes les parties concernées (personnel du programme, coordinateurs techniques et de zone/terrain).
  • En lien avec le cadre et les outils MEAL de PUI, développer un processus de suivi des recommandations (internes et externes) et travailler avec les coordinateurs techniques sur les plans d'action.
  • Définir une stratégie de capitalisation pour la mission, développer les outils nécessaires et assurer la mise en œuvre de la stratégie ;
  • Contribuer à la préparation des réunions de lancement et d’apprentissage par projet et assurer la capitalisation de leur contenu.
  • Produire un rapport de passation détaillé à la fin du contrat de travail, validé par l’ACdMP.
COORDINATION AND OPERATIONAL MONITORING

  • Assurer la consolidation et la validation du plan de travail des activités du département.
  • Assurer la réalisation des objectifs du département.
  • Participer activement aux réunions de coordination de la mission.
  • Manager, en coopération avec la coordination et les coordinateurs terrain, le département S&E ;
  • Superviser et évaluer périodiquement l’équipe S&E ;
  • Définir, en coordination avec le/a Chef/fe de mission adjoint et les coordinateurs terrain, les orientations stratégiques trimestrielles pour le suivi et évaluation de projet au niveau de la mission.
  • Définir, en coordination avec les coordinateurs de zones, le planning mensuel de l’équipe S&E et en assurer le suivi.

Profil

Formation : Formation universitaire (au moins Bac +5) en science sociales, santé publique, gestion de projet, sciences statistiques ou autre secteur pertinent Expérience professionnelle :
  • Au moins 3 années d’expérience professionnelle dans la gestion de projet et le suivi/évaluation
  • Expérience dans la formulation d’une stratégie de suivi-évaluation
  • Expérience terrain en collecte et analyse de données
  • Expérience de travail en contexte à ressources limitées
  • Expérience en contexte humanitaire
  • Expérience de reporting auprès de bailleurs internationaux
Aptitudes :

  • Capacité à créer et suivre des outils pour monitorer et analyser la performance en lien avec les objectifs fixés
  • Très bonne qualité d’expression et de rédaction
  • Connaissances des outils de gestion de projets (cadre logique en particulier)
  • Capacité à fournir un appui technique à des équipes opérationnelles
  • Capacité à analyser et à synthétiser des informations et des données techniques complètes.
  • Excellente connaissance d'Excel, des bases de données, de kobo et d'autres logiciels de données.
  • Bonne connaissance des statistiques et des méthodes d'échantillonnage.
Langues : Français et anglais obligatoire Caractéristiques personnelles attendues :

  • Capacité d’organisation et travail d’équipe
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Capacité à prioriser et à trouver des solutions aux problèmes posés
  • Pragmatisme, objectivité, rigueur et prise de recul
  • Adaptabilité, diplomatie et ouverture d’esprit
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Diplomatie et ouverture d'esprit
  • Bonne capacité d'analyse

Conditions

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminée
  • Salaire brut mensuel : de 2200 à 2530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI
  • Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance
  • Hébergement en maison collective
  • Frais de vie (« Per diem »)
  • Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break
  • Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois
Apply Now