World Health Organization (WHO)

Consultant National (Plan National De Vaccination Covid-19)

World Health Organization (WHO)

Job Description

BUREAU DE L’OMS EN REPUBLIQUE DE L’ANGOLA RIPOSTE A L’EPIDEMIE DE Covid-19 EN ANGOLA TERMES DE RÉFÉRENCE (TDR) CONSULTANT POUR SOUTENIR LA RÉVISION DU PLAN NATIONAL DE VACCINATION CONTRE LE COVID-19 ET L'INTRODUCTION DE COVAX EN RÉPUBLIQUE DE L’ANGOLA Niveau: NOC Durée: La période de consultation initiale est de 1 mois avec la possibilité d’extension, si nécessaire.

Pays/Local de travail: Luanda, República de l’Angola 1. Objectif

L'objectif principal de cette consultation est de reviser le plan national de mise en œuvre de vaccination contre le COVID-19 et d’appuyer la coordonnation des activités de planification, de préparation, de mise en place et d’évaluation de l'introduction de COVAX dans le pays.

2. Contexte et Justification

En décembre 2019, un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2, a été identifié comme la cause d'une épidémie de pneumonie virale à Wuhan, Hubei-Chine. Cette nouvelle maladie avait une létalité élevée et s'est avérée très transmissible. L'Organisation mondiale de la santé a désigné la maladie comme COVID-19 (c'est-à-dire, Coronavirus Disease 2019). Compte tenu de la susceptibilité universelle des humains à cette nouvelle maladie, l'OMS a déclaré en janvier 2020 “Emergence de Santé Publique de Préoccupaton Internationale” et en 11 mars 2020, a déclaré la pandémie COVID-19, pour sa propagation rapide à d'autres pays et continents. Au cours des trois premiers mois, près d'un million de personnes ont été infectées et 50 000 sont mortes. En six mois, le nombre de cas a dépassé les 10 millions et il y a eu plus de 500 000 décès. Le 17 octobre, le nombre de cas déclarés de COVID-19 dans la Région africaine de l'OMS a atteint 1298315 et 29277 décès, soit 3,0% des cas confirmés et 2 , 5% des décès signalés dans le monde.

En Angola, les deux premiers cas de COVID-19 ont été confirmés le 21 mars 2020, importés d'un pays à transmission communautaire. Le 26 avril 2020, le premier cas de transmission locale a été confirmé. Au 4 décembre 2020, 15 493 cas de COVID-19 ont été confirmés à l'aide du test RT-PCR, avec 353 décès, soit un taux de mortalité de 2,3%. En outre, certains pays connaissent une deuxième vague de la maladie, l'Angola renforce sa stratégie de riposte et consolide les acquis de ses actions.

Il existe une collaboration mondiale établie pour accélérer le développement, la production et un accès équitable aux tests, traitements et vaccins COVID-19. La COVAX et le pilier ACT Accelerator Vaccines, Collision par Gavi, CEPI et OMS, une plate-forme qui prend en charge la recherche, le développement, la fabrication d'une large gamme de candidats vaccins COVID-19, ainsi que la négociation de prix et une distribution équitable. Cette collaboration scientifique historique comprend actuellement plus de 300 vaccins candidats à différents stades de développement et il est prévu qu'un ou plusieurs de ces vaccins candidats pourront obtenir l'approbation pour une utilisation d'urgence au premier trimestre de 2021.

Afin d'aider les pays à démarrer les activités préparatoires en temps opportun, l'OMS / AFRO a prévu de recruter un Consultant National de grade NOC, pour la République d'Angola, pour soutenir la révision du Plan National de Vaccination contre COVID-19, ainsi que appuyer les activités préparatoires à l'introduction de COVAX dans le pays. Le consultant doit travailler sous la Coordination de la représentante de l'OMS et sous la supervision directe du PointFfocal IVD / POLIO.

3- Résultat attendu:

• Plan national de vaccination contre le COVID-19 révisé et disponible.

• Le processus d’introduction du vaccin COVAX en Angola est bien bien conduit.

4. Tâches

Sous la coordination de la Représentante de l'OMS et sous la supervision du Point Focal IVD / POLIO, le consultant aura les principales tâches suivantes: • Soutenir le groupe de travail national de planification et de coordination ; • Revoir le plan national de vaccination contre le COVID-19 • Aligner le plan national de vaccination contre le COVID-19 avec les directives de l'OMS pour l'élaboration d'un plan national de vaccination et l'introduction du vaccin COVID-19; • Fournir des rapports hebdomadaires, ainsi que le rapport final; • Effectuer toute autre tâche demandée par la représentante de l'OMS.

5. Livrables

• Plan révisé et disponible; • Organisation des activités de preparation pour l’introduction du vaccin de qualité; • Rapport de fin de mission.

6. Qualifications et compétences

a) Qualifications

Les candidats doivent avoir l'esprit d'équipe, être capable de bien communiquer et de travailler dans un milieu multiculturel; et habitués à des responsabilités de haut niveau afin de coordonner les activités entre les différents secteurs pertinents du Ministère de la santé, avec l'OMS et d'autres partenaires. Une bonne connaissance de la planification et de la conduite des campagnes et des procédures de vaccination sera un atout. Les candidats doivent parler couramment le portugais. La connaissance de l'anglais ou francais est un atout.

b) Education

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme en médecine générale et avoir au moins une maitrise en santé publique ou épidémiologie. Par ailleurs, il doit avoir au moins 5 ans d'expérience sur le terrain en épidémiologie ou en santé publique Essentiel

Diplôme en médecine générale Désirable

Une maitrise en santé publique ou épidémiologie c) Expérience

Essentiel

Au moins 5 ans d'expérience sur le terrain en épidémiologie ou en santé publique.

Désirable

• Expérience de travail dans le secteur de la santé publique et en épidémiologie; • Expérience dans la rédaction des rapports; • Une expérience de travail avec l’OMS serait un atout.

Langues

• Excellente connaissance du Portugais et capacité de travail en anglais ou francais.

7. Conditions de travail

• La durée initiale de la consultation est de 1mois. Le même pourrait être étendue en cas de besoin; • Le consultant devra travailler en étroite collaboration avec l’incident manager et le Point Focal IVD/POLIO du bureau pays; • Touts les documents produits dans le cadre de la mission doit obtenir l'autorisation de la Représentante de l'OMS en Angola avant toute divulgation.

Apply Now