UN Women

Consultant-e National-e Pour La Réalisation D’un Recensement Des Formations Professionnelles Existantes à L’échelle Nationale

UN Women

Job Description

  Le respect des droits des personnes privées de liberté et la prise en compte des dimensions sexo-spécifiques dans les conditions de détention sont au cœur de plusieurs accords et traités internationaux ratifiés par la République d’Haïti, parmi lesquels figurent la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, les Règles Nelson Mandela et les Règles de Bangkok. Malgré un cadre normatif national aligné avec ces engagements internationaux, les conditions de détention en Haïti restent particulièrement critiques. Les personnes détenues sont certes privées de leur liberté, mais demeurent des membres à part entière de la société et, en cela, conservent tous les autres droits liés à la personne humaine. La promotion de l’État de droit, qui est au centre de l’action des Nations Unies et de l’Union européenne, est fondée sur le respect des droits de la personne. Les lieux de détention peuvent être considérés comme des baromètres de l’État de droit, précisément parce que c’est là que l’idéal de légalité et de respect des droits de la personne humaine est censé être mis à rude épreuve. C’est également là que l’impératif de respect des droits de la personne prend toute sa signification. La capacité du système pénitentiaire à assurer des conditions de détention et de traitement alignées avec les standards internationaux dans ce domaine constitue un défi particulier s’agissant des personnes qui sont déjà marginalisées avant l’entrée en prison. En Haïti, cela est souvent le cas des femmes et des filles détenues.

Malgré la dépréciation de la gourde et la multiplication par trois ces dernières années des incarcérations, le budget alloué à la DAP demeure stable avec seulement 14 % de dépenses d’investissement. L’accès à l’eau, à une alimentation de qualité et aux services de santé demeure problématique pour la plupart des détenues en Haïti.

Par ailleurs, la réinsertion sociale et économique des femmes détenues représente un défi de taille dans un contexte où les activités économiques des femmes en Haïti requièrent un niveau de réseautage, de collaboration et d’ancrage communautaire important (les femmes représentent 60 % du secteur économique informel en Haïti et sont surreprésentées dans les activités économiques dites de?» petit commerce?»).

Plus la détention s’accroît, plus la déconnexion sociale et familiale s’accentue, plus les risques de stigmatisation et d’exclusion sociale augmentent faisant ainsi de la détention provisoire prolongée ou arbitraire une atteinte aux droits humains générant des privations multidimensionnelles et une forme de violence aux conséquences spécifiques pour les femmes. La préparation à la sortie et à la réinsertion sociale présente donc des enjeux particuliers pour les femmes.

De plus, la DAP s’assure de la mise en conformité des conditions de détention avec les règles de Bangkok et la Directive genre et par conséquent organise des séances de formation pour son personnel. D’autres formations ciblant directement les détenues ont eu lieu dans le passé et continuent d’être organisées par différents partenaires de la DAP en appui Psychosocial, réinsertion sociale et économique, etc. La DAP détient un plan de formation pour son personnel ainsi qu’une structure de formation intitulée Centre de Formation. La DAP a également une sous-direction de Développement des Ressources humaines, et elle s’aligne sur la politique de gestion de ressources humaines de la PNH. La formation de détenus (es) est réglée par le programme de Réhabilitation et de Réinsertion sociale de détenus (es). Il faut préciser également qu’il y a un projet d’élaboration d’une politique nationale de réinsertion en cours, en collaboration avec le BINUH.

C’est dans ce contexte qu’ONU Femmes sollicite, à travers ces Termes de Référence, les services techniques d’un-e consultant-e pour 30 jours de travail étalé sur 8 semaines pour recenser l’ensemble des modules de formation professionnelle dispensés au personnel de la DAP et aux détenus au niveau national, l’appui à l’évaluation des curricula et partenariats avec le secteur privé/les organisations de la société civile.

  1. Objectifs de la consultation
Appuyer la DAP dans le renforcement de capacité de son personnel et l’encadrement des détenu-e-s. Evaluer et renforcer le programme de formation de la DAP pour son personnel et les détenu-e-s. Cette consultation permettra d’identifier des opportunités de formation professionnelle certifiées.

Le recensement se concentrera sur la collecte et l’évaluation des données (par groupe cible : 1- le personnel de la DAP ; 2- les détenus) et impliquera les partenaires de la DAP dans le cadre de leur appui pour son renforcement de capacités entre autres.

Duties and Responsibilities

1.  Responsabilités

  • Identification des partenaires de la DAP fournissant des services de formation ou appuyant la DAP pour la réalisation de formations à l’intention de son personnel et des détenu-es au niveau national.
  • Création d’une base de données relative aux modules de formation liés à la DAP en faisant ressortir la dynamique y relative, toute similarité ou complémentarité.
  • Analyse des contraintes et des opportunités dans la tenue des formations au niveau de la DAP.
  • Analyse des dynamiques de traitement des données liées aux formations par la DAP.
  • Analyse de la perspective de genre dans le programme de formation des détenus et du personnel de la DAP.
  • Analyse des besoins, identification des gaps dans le programme de formation et proposition de renforcement
2. Résultats attendus du travail

Le consultant fournira un rapport d'analyse complet comprenant des données désagrégées, notamment les suivantes, sans toutefois s'y limiter
  • la liste des parties prenantes consultées et liste des références (études et autres ouvrages utilisés) en tant qu'annexesla méthodologie de collecte des informations
  • les fiches types d’enquêtes et les résultats
  • les rapports de missions
  • le calendrier de travail pour la collecte des informations, leur mise en forme et leur restitution
  • le suivi et la Coordination de la phase d’enquête, de traitement et d’analyse des données, selon le chronogramme et les modalités arrêtés
  • le document de recensement des modules de formation par groupe bien distinct (le personnel et les détenus) comprenant l’ensemble du système de la DAP sur le territoire
  • existence d’un rapport d’évaluation des curricula de formation
3. Livrables

  1. Chronogramme définitif d’intervention
  2. Rapport préliminaire de l’inventaire des modules de formation et de l’évaluation
  3. Copie numérique et papier des données collectées et analysées, modèle, diagrammes, y compris des photographies et liste de contacts des personnes interrogées, des participants aux éventuels ateliers
  4. Le document de recensement des modules de formation par groupe bien distinct (le personnel et les détenus) comprenant l’ensemble du système de la DAP sur le territoire
  5. Le rapport d’évaluation des curricula de formation
  6. Le rapport final de la consultation
4. Méthodologie

L'étude comprend une revue de la littérature et une méthode de recherche qualitative ainsi que quantitative.  La consultation tiendra compte de ce qui suit (liste non exhaustive) pour recueillir les informations pertinentes sur les programmes de formation au niveau de la DAP et les contenus des modules : questionnaire pour les entretiens avec les acteurs clés, les discussions de groupe, l’évaluation participative, l’observation, etc. Les informations primaires et l'analyse des données secondaires sont également importantes.  Des outils techniques et les méthodologies participatives seront considérés pour la collecte et à la vérification des informations disponibles.

La proposition technique comprendra un chronogramme d’activités détaillé sur la base de la méthodologie suivante :
  • Revue de la littérature et revue de l’information secondaire
  • Développement d’instrument d’enquête
  • Nombre de discussions de groupe et d'entretiens avec des acteurs concernés
  • Observations participatives, entretiens et consultations auprès des parties prenantes

Competencies

Compétences de base et techniques :

  • Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations unies
  • Faire preuve de sensibilité et d’adaptabilité face aux différences entre individus (sexe, âge, etc.)
  • Faire preuve d’un esprit analytique et de force de proposition
  • Respecter la confidentialité et l’éthique professionnelle
  • Démontrer d’excellentes aptitudes de communication orale et écrite
  • Avoir une certaine maitrise de l'outil informatique, les logiciels courants et autres applications informatiques
  • Attitude favorisant la communication interdisciplinaire et la résolution de conflits
Compétences fonctionnelles :

  • Avoir une bonne aptitude à la conception
  • Excellente capacité de communication et d’écoute
  • Très bonnes capacités de communication orale (de façon précise et professionnelle)
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Capacité à communiquer de façon sensible et efficace avec les différents organes, les institutions étatiques, les agences des NU, partenaires, de développement, les organisations féminines et féministes, le secteur privé, les institutions de recherche, etc.)
  • Aptitude à établir, construire et maintenir des relations efficaces avec les clients, ce qui démontre la compréhension du point de vue du client ; l'anticipation des besoins des clients et assurer la prise en compte de ces besoins rapidement
  • Possibilité de créer, modifier et présenter l'information dans des formats clairs et convenables, en utilisant la fonctionnalité informatique appropriée
  • Aptitude à faciliter l'organisation d'ateliers, de tables rondes, conférences de presse, etc.
  • Aptitude à effectuer des recherches de documents, l'analyse de base de document, et la synthèse préliminaire de meilleures pratiques et les leçons apprises
  • Capacité à diriger la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes de développement et des projets
  • Capacité en planification stratégique et gestion axée sur les résultats
  • Capacité d'organiser et de remplir plusieurs tâches en établissant des priorités

Required Skills and Experience

  • Être titulaire au moins d’un diplôme de niveau maîtrise ou l’équivalent — niveau licence et 5 ans d’expérience — en technologie de l’information (IT) ou en analyse et traitement de données?;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans un des aspects liés à la consultation?;
  • Avoir au moins 3 ans d’expérience comme enseignant ou chercheur dans une institution de formation?;
  • Avoir une bonne connaissance du processus de développement et de mise en œuvre effective de programme de formation pour des groupes bien spécifiques?;
  • Avoir déjà conduit ou participé à un recensement comme celui exigé par la présente consultation?;
  • Expérience dans la conduite d’enquête/ligne de base/évaluation?;
  • Grandes capacités à synthétiser, traiter et analyser les données qualitatives et quantitatives?;
  • Compétences en conception et analyse d’évaluation qualitative et quantitative?;
  • Connaissance de la dimension Genre?;
  • Connaissance du système des Nations Unies souhaitable?;
  • Langues : Français et Créole. Anglais souhaitable.
Critères d’Évaluation Technique

La commission technique évaluera, pour chaque candidature, son aptitude et sa capacité à exercer la consultation de façon satisfaisante. L’évaluation sera fondée sur les critères d’évaluation énoncés plus bas.

Sur demande du rapporteur, avec l’accord de la commission, les candidat-e-s devront fournir par écrit, dans le délai imparti, tous les renseignements complémentaires éventuellement nécessaires jugés utiles. Ces renseignements ne doivent en rien modifier l’offre de base.

La commission d’évaluation des offres techniques fera l’analyse de conformité et comparera les offres techniques sur la base des critères ci-dessous définis : Compréhension du mandat 15 points Être titulaire au moins d’un diplôme de niveau maîtrise ou l’équivalent — niveau licence et 5 ans d’expérience — en technologie de l’information (IT) ou en analyse et traitement de donnée 10 points Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans un des aspects liés à la consultation 15 points Avoir au moins 3 ans d’expérience comme enseignant ou chercheur dans une institution de formation 10 points Bonne connaissance des questions de genre et des politiques intégrant les questions de transversalité sexo-spécifique 10 points Avoir une bonne connaissance du processus de développement et de mise en œuvre effective de programme de formation pour des groupes bien spécifiques 10 points Avoir déjà conduit ou participé à un recensement comme celui exigé par la présente consultation 10 points Expérience dans la conduite d’enquête/ligne de base/évaluation 5 points Grandes capacités à synthétiser, traiter et analyser les données qualitatives et quantitatives 5 points Connaissance du système des Nations Unies et des organisations de coopération internationale et bilatérale 5 points Connaissance des langues :
  • Anglais
  • Français
  • Créole
1point 2 points 2 points Offre financière

L’offre financière doit indiquer le coût global de la consultation, avec une description détaillée de toutes les charges y afférentes incluant la Logistique des séances de formation, la mobilisation des participants-tes et prévoir leurs frais de déplacement.

1.— Analyses des offres financières

Seules les propositions sélectionnées ayant reçu une note supérieure ou égale à 70 points après analyse des offres techniques seront prises en compte pour l’ouverture et l’analyse des offres financières. Les offres financières ne devront pas porter de signes indicatifs du — de la consultant-e.

2.— Corrections des erreurs

Lorsqu’il y a une incohérence entre le prix unitaire et le prix total obtenu en multipliant le prix unitaire par la quantité, le prix unitaire cité fera foi, à moins que la commission d’évaluation estime qu’il s’agit d’une erreur grossière de virgule dans le prix unitaire auquel cas le prix total tel qu’il est présenté fera foi et le prix unitaire sera corrigé.

  1. Modalité de paiement
Le paiement se fera par tranche d’allocation négociée sur la base d’un chronogramme de travail dûment justifié. La libération de la tranche suivante est liée à la fourniture de tous les rapports d’étape requis. Aussi, il faut noter qu’il n’y aura ni ajustement des coûts ni ajout de jours liés aux fluctuations du marché ou à une sous-estimation du travail et qui seraient survenus après la conclusion du contrat.

  1. Dossiers de candidature
Le dossier de candidature doit être composé de : 1) Une offre technique comprenant : la compréhension du mandat, une proposition méthodologique détaillée pour la réalisation des différentes tâches, un chronogramme détaillé des activités.

2) Curriculum Vitae présentant : a) des travaux similaires déjà réalisés?; b) des références professionnelles?; c) copies des certificats et diplômes du/de la consultant e.

3) Une offre financière détaillée indiquant les coûts nécessaires pour réaliser le présent mandat.

Soumission

Toutes les soumissions doivent se faire dans le système. Toutefois, les offres techniques et financières doivent être déposées à la même date par courriel à : info.haiti@unwomen.org Les deux offres (technique et financière) doivent être envoyées en deux fichiers séparés.

Toutefois, les offres financières devront être codées et seul(e)s les candidats-es dont les offres passeront l’étape technique seront contacté(e)s pour qu’ils-elles envoient le code pour ouvrir leurs offres financières. En cas de non-respect de ces instructions, ONU Femmes ne pourra en aucun cas être tenu responsable si la proposition est ouverte prématurément.

Date limite de la soumission de la proposition Les propositions devront être envoyées au plus tard le 27 avril 2021 à 23 h 59, heure locale.

Toutes propositions reçues après la date et l’heure indiquées ne seront pas considérées.

Aucune proposition ne peut être modifiée après la date et l’heure fixées pour la remise des propositions.

N.B. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. À compétences égales, la priorité leur sera accordée.

Apply Now