Médecins du Monde

Consultance Pour L’élaboration D’une Formation Sur La Prise En Charge Médicale Des Survivant·e·s De VLG

Médecins du Monde

Job Description

1. CONTEXTE

Depuis 2010, les Droits et la Santé Sexuels et Reproductifs (DSSR) sont l’une des thématiques prioritaires de MdM, qui bénéficie de la création continue d’outils pour renforcer la mise en œuvre des stratégies adoptées, la qualité des interventions et ainsi répondre au mieux aux besoins des populations.

Dans ce cadre, le renforcement des compétences des acteur·trice·s de Médecins de Monde est une priorité afin de permettre l’appropriation des stratégies et approches adoptées par l’association.

En accord avec les définitions données dans le cadre de la Conférence du Caire de 1994 et de la Conférence de Beijing de 1995, MdM promeut les DSSR comme une approche positive et respectueuse de la sexualité, incluant la possibilité d’avoir des expériences sexuelles agréables et sans risque, sans contrainte, discrimination ni violence, de décider librement du nombre et de l'espacement des naissances, de disposer de l'information, de l'éducation et des moyens pour le faire, et d’atteindre le plus haut niveau de santé sexuelle et reproductive.

Ainsi, la prévention et la réponse aux VLG est une composante à part entière du continuum de DSSR. Dans ce cadre, la réponse aux VLG en situation de crise a été identifiée comme l’un des trois axes de la stratégie DSSR de MdM. A partir de son expérience terrain, MdM a défini, en 2016, un modèle d’intervention présentant les activités essentielles et les approches à développer dans les projets intervenant dans des situations de crise. Au-delà de ces contextes, les programmes de MdM intégrant une composante SSR sont également amenés à offrir une réponse en termes de prévention et prise en charge des VLG.

Parmi ces interventions, le soutien et le renforcement ou la mise en place de services de prise en charge médicale pour les survivant·e·s de violences sexuelles et physiques est essentielle, afin de prévenir les conséquences individuelles des VLG sur la santé des survivant·e·s. Cette prise en charge médicale repose sur des principes éthiques stricts, et correspond à une succession d’étapes essentielles qui guident la pratique des professionnel·le·s de santé et garantissent une prise en charge de qualité. MdM s’aligne sur les principales recommandations internationales, et notamment les protocoles de l’OMS, pour mettre en place ou renforcer ces services.

Pour accompagner les équipes, MdM a développé un module de formation de formateur·trice·s sur la Coordination de la prévention et réponse aux VLG en contextes de crise, ainsi qu’une version digitalisée de cette formation. Pour la compléter, et pour renforcer les compétences techniques et cliniques des personnels assurant la prise en charge médicale des survivant·e·s, un module de formation complémentaire court (2 jours) a été développé en mai 2018, mais n’a pas encore pu être décliné. Par ailleurs, nous souhaitons renforcer ce module sur la prise en charge médicale, afin d’y intégrer un volet pratique et certains éléments manquants sur la version courte.

La présente consultance vise donc à élaborer ce module de formation de 5 jours sur la Prise en charge médicale des survivant·e·s de violences sexuelles et physiques, et à animer une formation de formateur·trice·s qui seront en capacité de le déployer sur le terrain.

Le public cible de cette formation concerne les personnels médicaux amené·e·s à assurer la prise en charge médicale de survivant·e·s de VLG, ou à superviser/coordonner la mise en œuvre opérationnelle de services de prise en charge médicale pour les survivant·e·s.**2. OBJECTIF DE LA MISSION** L’objectif principal de la consultance est de concevoir une formation de cinq jours sur la thématique « Prise en charge médicale des survivant·e·s de violences sexuelles et/ou par le partenaire intime » intégrant une session de formation de formateur·trice·s.

La formation devra répondre aux objectifs pédagogiques suivants : Objectif général : Savoir assurer la prise en charge médicale complète d’un·e survivant·e de violences sexuelles ou physiques liées au genre, en conformité avec les principes directeurs en matière de réponse aux VLG, les standards internationaux recommandés par l’OMS et le positionnement de MdM.

Objectifs spécifiques :

  • Maîtriser, appliquer et expliquer les différentes composantes et étapes de la prise en charge médicale d’un·e survivant·e de VLG (Savoir + savoir-faire)
  • Adopter et appliquer des attitudes et comportements favorables aux survivant·e·s de VLG, reflétant une approche centrée sur le/la survivant·e, à toutes les étapes de la prise en charge (savoir-être)
  • Connaître, appliquer et expliquer le positionnement de MdM en matière de prise en charge médicale des survivant·e·s de VLG (Savoir + savoir-faire + savoir-être)
Il est attendu que le module de formation inclue les contenus suivants :
  • Barrières au recours et à l’accès aux soins rencontrées par les survivant·e·s de VLG et moyens de mitigation
  • Principes directeurs de la réponse aux VLG et attitudes, cadre éthique et déontologique de la prise en charge thérapeutique
  • Maintenir/Garantir la confidentialité (vis-à-vis du patient, des autorités, de la police, …)
  • Identification des survivant·e·s de VLG
  • Préparation du/de la survivant·e pour une prise en charge médicale
  • Consentement
  • Entretien : Récit des faits et techniques de communication
  • Anamnèse
  • Effectuer un examen complet, y compris un examen anal et génital
  • Diagnostics et traitements, dépistages recommandés, vaccinations (Hépatite B, tétanos), prévention des grossesses non désirées et avortements
  • Suivi des soins
  • Collecte de preuves médicolégales
  • Premiers secours psychologiques et counselling
  • Référencement
  • Gestion des intrants
  • Documentation, collecte et gestion des données
  • Rédaction et délivrance du certificat médical (contenu, conclusion, signature, …)
  • Spécificités de la prise en charge des survivant·e·s en fonction de l’âge et du genre
Cette liste n’est pas exhaustive et sera rediscutée avec le comité de pilotage.3. CHRONOGRAMME

La durée totale de la mission est estimée à 15 jours, répartis comme suit :
  • Réunion de cadrage, note de cadrage : 1 jour
  • Revue documentaire et élaboration/révision de la formation (scénario pédagogique, supports PPT et autres, manuels) : 7 jours
  • Formation de formateur·trice·s : 5 jours
  • Rapport final et débriefing : 2 jours
Le/la consultant·e est libre de proposer des ajustements dans la répartition des jours de consultance. Le calendrier suivant est envisagé : Date limite pour la manisfestation d’intérêt : 19 mars 2021

Shortlist et envoi des TdR aux candidat.e.s retenu.e.s : 25 mars 2021 Date limite pour l’envoi de l’offre technique et financière complète : 9 avril 2021

Sélection du/de la candidat.e : 14 avril 2021 Cadrage et élaboration de la formation : Mi-avril à mi-mai 2021 Formation de formateur·trice·s, rapport final et débriefing : septembre 2021

* Ce calendrier est indicatif et peut être sujet à modifications. Notamment, la date proposée pour la formation de formateur·trice·s pourrait évoluer en fonction du contexte sanitaire. 4. PROFIL RECHERCHE

Formation médicale requise (gynécologue, sage-femme) Au moins 5 ans d’expérience sur le terrain à l’international dans divers contextes humanitaires Expérience avérée dans la prise en charge médicale de survivant·e·s de violences sexuelles et physiques Formation et expérience requises en formation des adultes et en ingénierie pédagogique Capacité avérée à organiser le travail, à travailler de manière indépendante et à maintenir une attention particulière aux détails Excellente compréhension et capacité avérée à appliquer une approche centrée sur les survivant·e·s Excellentes capacités rédactionnelles et de communication orale Connaissance des projets et du positionnement de MdM est un atout Maitrise du français requise, maîtrise de l’anglais est un plus 5. COMMENT SOUMETTRE UNE CANDIDATURE

Les candidat·e·s doivent envoyer :
  • Un CV à jour
  • Une lettre d'intérêt de 3 pages maximum, indiquant vos compétences et expériences sur des projets similaires, un budget prévisionnel, ainsi que votre disponibilité pour effectuer cette mission (dates)
Ces manifestations d'intérêt doivent être envoyées à l'adresse suivante : Ces offres doivent être envoyées à l'adresse suivante : doi.applications@medecinsdumonde.net en indiquant comme objet "Consultance formation PECM VLG" avant le 19/03/2021 à 16h (heure de Paris / CET).

Au maximum six candidat·e·s seront présélectionné·e·s et invité·e·s à soumettre une proposition complète répondant aux termes de référence qui leur seront envoyés.

Les informations recueillies au stade de votre candidature font l'objet d'un traitement informatique destiné à constituer et à archiver un dossier professionnel pour chaque candidature reçue et en cas d'audit de nos procédures internes.

Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de Médecins du Monde à l'adresse suivante : 62, rue Marcadet 75018 Paris, France.

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Apply Now