Oxfam

Communication

Oxfam

Job Description

ATTENTION: Les candidat(e)s doivent déjà se trouver au pays d’assignation au moment de poser leur candidature. Veuillez consulter les exigences avant de postuler.

Par sa mission, Oxfam s’engage à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes, des femmes et des hommes. Oxfam a une politique de tolérance zéro contre tout comportement allant à l’encontre de son code de conduite, y compris le harcèlement, l’exploitation et l’abus sexuels, ainsi que le manque d’intégrité, la corruption et la fraude.

Pour se faire, Oxfam s’assurera de recruter des gens qui démontrent les mêmes valeurs et s’attend à ce que toute personne œuvrant déjà au sein de l’organisation partage et incarne cet engagement.

CONTEXTE DU MANDAT

Oxfam-Québec met en œuvre son nouveau programme de coopération volontaire (PCV) intitulé « Égalité en action » en étroite collaboration avec les équipes d’Oxfam dans les pays d’intervention. Ce programme se déroulera sur une période de sept ans (2020-2027) dans treize pays et trois régions.

Le PCV vise à accroître la performance des organisations partenaires locales des pays en développement dans la mise en œuvre d’initiatives de développement inclusives, novatrices et durables qui feront progresser l’égalité des genres dans les 13 pays. Le rôle d’Oxfam est d’appuyer les organisations de la société civile (OSC) travaillant auprès des personnes les plus vulnérables et marginalisées à revendiquer et exercer leurs droits. Oxfam met les droits des femmes / filles au cœur de tout ce qu’elle fait. Les connaissances, les capacités et l'expertise de personnes volontaires qualifiées seront mises à profit par l'entremise de mandats de courtes et longues durées auprès des organisations partenaires locales.

Le PCV s’articulera à l’intérieur de la Stratégie pays d’Oxfam tout en assurant le respect des ententes contractuelles d’Oxfam-Québec avec ses bailleurs de fonds.

LE PROJET

Le Projet «Kafé Makaya–vers une filière café productive, inclusive et adaptée aux changements climatiques », financé par Affaires mondiales Canada, rejoindra 13 000 personnes, soit 7 800 femmes et 5 200 hommes, réparties dans environ 2 600 exploitations familiales des départements du Sud et de la Grand Anse en Haïti. Le Projet contribuera à la relance et au renforcement de la filière café ainsi que des cultures et élevages associés à cette filière, dans une approche agroécologique et agroforestière. Le Projet interviendra sur quatre composantes soit: (a) croissance économique et sécurité alimentaire;(b) gouvernance;(c) droits des femmes et justice de genre; (d)adaptation aux changements climatiques. Le projet renforcera les capacités locales, spécialement les compétences professionnelles et de gestion des productrices et producteurs ainsi que des structures de Coordination et de régulation de la filière café. D’un point de vue économique, la viabilité des résultats reposera sur la mise en contact et le développement de relations entre les producteurs-trices et les acheteurs, (privés et/ou coopératifs). Le Projet misera ainsi sur l’amélioration de l’accès à des marchés rentables. En matière de gouvernance, l’intégration de toutes les parties prenantes permettra de promouvoir la démocratie interne et un accès équitable à des actions de support et d’appui, notamment en faveur des femmes et des jeunes. Par ailleurs, la stratégie d’intervention d’Oxfam qui est basée sur la promotion et la défense des droits des femmes et des filles visera un changement positif et transformateur dans les croyances, les attitudes et les comportements tant des femmes que des hommes, et renforcera les capacités de leadership et de prise de parole des femmes. De plus, l’autonomisation des femmes et jeunes femmes sera promue. Les femmes rurales seront renforcées dans leurs rôles actuels mais aussi dans des rôles novateurs comme dans la gestion des semences ou la production du café. Elles seront reconnues comme promotrices d’activités économiques et citoyennes prenant part aux décisions qui les concernent, dans leur famille, dans leurs associations et dans les instances de coordination de la filière café. Les opportunités socio-économiques découlant d’une chaîne de valeur saine donneront aux femmes et aux jeunes une alternative réelle à l’exode rural.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

En étroite collaboration avec l’équipe d’Oxfam-Québec, la personne coopérante volontaire aura le mandat de :
  • Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de communication pour le projet Kafe Makaya et le PCV ainsi qu’un plan de communication qui contribuera à la diffusion d’informations.
  • S’assurer que tout le matériel de communication soit développé conformément aux normes graphiques en y intégrant les questions d’égalité hommes-femmes et de diversité.
  • Élaborer des outils de communication (articles, vidéos, matériels audiovisuels etc,) illustrant les résultats du travail avec les partenaires, les volontaires et l'équipe du projet
  • Élaborer et faciliter des ateliers d'écriture, de photographie, d'Administration des médias sociaux.
  • Collaborer à la planification et l'exécution de campagnes numériques pour Oxfam et ses partenaires.
  • Générer et diffuser des histoires visuelles et des montages graphiques basés sur les programmes d'Oxfam et de ses partenaires.
  • Évaluer les capacités des partenaires en relation avec les besoins d’Oxfam afin d’améliorer leurs systèmes de communication. Élaborer et mettre en œuvre des plans de renforcement organisationnel et des modules de formation dans des domaines stratégiques de communication identifiés chez les partenaires.
  • Promouvoir activement l’échange d’apprentissage entre Oxfam-Québec et les partenaires sur les thèmes de la communication, l’utilisation des réseaux et des campagnes.
  • Appuyer les partenaires dans l’organisation et la promotion d’évènements publics.
  • Partager et incarner l’engagement d’Oxfam dans une politique de tolérance zéro pour tout comportement contraire au code de conduite, y compris le harcèlement, l’exploitation et les abus sexuels, l’intimidation, le manque d’intégrité, la corruption et la fraude.
  • Participer aux efforts de développement au Canada pendant et après le mandat en contribuant à la diffusion du programme, des projets, des partenaires, etc. à travers des témoignages, des histoires de vie, des photos, des citations, etc.
EXIGENCES

  • Être domicilié en Haïti et avoir La citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent au Canada
  • Diplôme universitaire en communication, ou formations connexes.
  • Expérience en gestion des communications d’organisations non gouvernementales, d’organisations de partenariat civil et/ou de coopération internationale.
  • Expérience dans la conceptualisation et la gestion des campagnes numériques.
  • Gestion intermédiaire des programmes de conception graphique et de production audiovisuelle.
  • Capacité de communiquer efficacement oralement et par écrit pour différents publics.
  • Manipulation de la photographie et des techniques vidéo.
  • Trois (3) ans d’expérience professionnelle dans un mandat similaire.
  • Domaine Microsoft Office 2010 (Word, Excel, Outlook et PowerPoint) et Skype.
  • Maîtrise de la langue française et créole (parlée et écrite).
  • Capacité de travailler en équipe et de partager ses connaissances avec des publics variés
  • Adhésion à la mission et aux valeurs d’Oxfam, y compris la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et la diversité.
  • Expérience dans le travail de développement et la coopération internationale.
MODALITÉS D’ASSIGNATION

  • Allocations de subsistance et de logement
  • Assurance médicale et assurance-vie
  • Programme de soutien aux volontaires
  • Jours de repos (20 jours de repos/an pour les mandats de 12 mois et plus)
  • Billet d’avion de retour au pays à la fin du mandat
  • Accès à diverses formations
Apply Now