World Health Organization (WHO)

Chargé Des Urgences Humanitaires Sanitaires

World Health Organization (WHO)

Job Description

TERMES DE REFERENCE Titre : Chargé des Urgences humanitaires Sanitaires (Région du Sahel) Grade : NO-C du barème du système des Nations Unies Type de contrat : Accord d’exécution de Service Spéciaux (SSA) Unité : EPR/WCO BFA Lieu d’affectation : Dori Durée : 3 mois (renouvelables au besoin) CONTEXTE et JUSTIFICATION Depuis 2015, la situation sécuritaire et humanitaire s’est dégradée au Burkina Faso dans les régions du Sahel, de l’Est, de la boucle du Mouhoun, du Centre nord et du Nord, suite à des multiples attaques terroristes avec une forte recrudescence en 2018, affectant plusieurs secteurs de la vie sociale dont celui de la santé publique. L’insécurité grandissante s’est traduite par un accroissement rapide des déplacements forcés de populations, aussi bien dans leurs propres régions que vers d’autres, plus sûres, du pays.

A la date du 10 novembre 2020, le chiffre officiel de personnes déplacées Internés (PDI) selon OCHA respectivement dans la région de la Boucle du Mouhoun et de l’Est étaient de 44921 soit 4,3% des PDI du Pays et 68027 soit 6,5% des PDI du pays. Les perspectives de retour immédiat vers les sites d’origine ainsi que les opportunités, sont très faibles pour les déplacés, d’où une amplification de leurs besoins et de ceux des communautés d’accueil déjà fragilisées par la crise alimentaire et nutritionnelle. Cet afflux important des déplacés a entrainé une forte demande en services sociaux de base notamment en soins et services de santé avec son corollaire de blessés, maladies et risques sanitaires accrus avec d’importantes populations déplacées installées dans des camps ou en communauté. Les structures de soins ainsi que le plateau technique sont insuffisantes ou inadaptées pour répondre à une demande croissante en offre de soins et services de santé.

Dans ces régions, le Système de santé est fortement affecté par la situation sécuritaire avec des formations sanitaires fermées et d’autres formations sanitaires fonctionnent à minima, privant l’accès aux soins aux populations.

L’OMS apporte son appui au ministère de la santé à travers le renforcement des services et du système de santé essentiels pour les populations touchées par la crise et de réagir rapidement aux urgences sanitaires aiguës, en appuyant les capacités nationales. Afin de faciliter la Coordination de terrain, il est prévu le déploiement d’un staff basé à Dori (Chef-lieu de la région du sahel) DESCRIPTION DES TACHES Sous la supervision générale du Représentant de l’OMS au Burkina Faso et la supervision directe de l’Administrateur technique chargé du Programme de Gestion des Situation d’urgence (EPR) au Bureau Pays de l’OMS, le candidat sera chargé d’assurer les principales tâches suivantes : 1. Assurer et affermir la présence de l’OMS dans la région du Sahel ; 2. Assurer et veiller à la mise en œuvre des interventions sanitaires d’urgence de l’OMS dans la région en rapport avec les personnes déplacées internes (PDI) suite à la crise humanitaire ; 3. Fournir un appui à la Direction régionale de la Santé (DRS) et le sous-bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans la coordination des partenaires ayant des interventions sanitaires d’urgence pour la réponse sanitaire à la crise humanitaire ; 4. Assurer la collaboration avec les autres secteurs intervenant dans la réponse humanitaire et participer activement à la coordination intersectorielle ; 5. Identifier les besoins sanitaires dans la réponse humanitaire pour les PDI et les communautés hôtes ???? faire le plaidoyer pour leur couverture ; 6. Dans la réponse sanitaire aux conséquences de la crise humanitaire dans la région, promouvoir le respect des principes de couverture sanitaire universelle, du Cadre d’action d’urgence de l’OMS, des principes humanitaires, des normes SPHERE et de la redevabilité aux personnes affectées ; 7. Collaborer avec la DRS pour l’organisation des activités de vaccination, autres campagnes de santé publique et la mise en œuvre des autres programmes de réponse humanitaire ; 8. Apporter un appui technique au renforcement de la surveillance épidémiologique dans la région pour la détection précoce des épidémies, l’investigation des rumeurs et la confirmation des cas ; 9. Soutenir l’offre de la continuité des soins pour les personnes affectées par la crise qui souffrent de maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’asthme, la tuberculose, le VIH etc… 10. Assurer la mise en œuvre dans la région, des interventions d’urgence proposées par le système de gestion des incidents (IMS) ; 11. Fournir l’expertise technique aux autorités sanitaires régionales et aux partenaires pour toutes les activités de réponse sanitaire aux conséquences de la crise (prestation des services, surveillance épidémiologique, maladies transmissibles et non transmissibles, santé reproductive, Nutrition et santé des enfants/adolescents, promotion de la santé, ….) ; 12. Analyser les données épidémiologiques collectées et produire des résultats récapitulatifs (tableaux, graphiques, cartes) ; 13. Elaborer des rapports périodiques sur les activités liées aux risques infectieux, appuyer les systèmes d'information et faciliter l'intégration avec les systèmes nationaux d'information sanitaire, selon les besoins.

14.

15. Exécuter toute autre tâche à lui confiée par le Superviseur.

QUALIFICATION ET EXPERIENCES REQUISES Education (qualifications) Essentielle : Doctorat en Médecine obtenu dans une Université reconnue Souhaitable • Spécialisation en Santé publique, Epidémiologie ou en Santé humanitaire • Formation en matière de préparation et d'intervention en cas d'urgences/catastrophes Expérience Essentielle : • Avoir une expérience d’au moins cinq (5) ans dans la gestion des interventions sanitaires d’urgence ou dans la prise en charge des populations affectées par les crises humanitaires • Connaissance avérée de la coordination des interventions sanitaires d’urgence dans le cadre de l’approche de responsabilité sectorielle de la réforme humanitaire • Avoir une excellente connaissance du système de santé du Burkina Faso Souhaitable : • Une expérience de travail dans les organisations humanitaires (Nations Unies, ONGs internationales, Croix-Rouge,…) serait un atout • Expérience pratique dans la surveillance épidémiologique dans les situations d'urgence ou de catastrophe et de crise sanitaire ou expérience de travail dans le domaine humanitaire sur le terrain, niveau national, régional ou des districts du pays Compétences : 1. Produire des résultats de qualité ; 2. Habilité à communiquer de manière crédible et efficace ; 3. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles 4. Expérience avérée à travailler au sein des équipes multidisciplinaires et multiculturelles ; 5. Capacité de négocier entre plusieurs équipes et organismes à des fins communes 6. Excellentes compétences interpersonnelles et capacité démontrée à s'adapter à l'évolution des exigences.

7. Etre capable de travailler sous stress dans des situations d’urgence Langues Essentielle : Excellente connaissance du Français Souhaitable : connaissance pratique de l’Anglais Autres qualifications Excellente connaissance de l’outil informatique : (Word, Excel), powerpoint, internet… et de logiciels de données Informations additionnelles - Fonction ouverte aux candidats (es) de nationalité burkinabè.

- Les candidatures féminines sont fortement encouragées - Être disponible immédiatement L’environnement professionnel de l’OMS est un espace non-fumeur.

L'OMS ne recrute pas de fumeurs ou utilisateurs de substances narcotiques L'OMS ne tolère aucune forme d'exploitation sexuelle, d'abus, ni de harcèlement sexuel dans le cadre de ses activités.

Apply Now