World Food Programme (WFP)

Administrateur/trice National/e Chargé/e De L'analyse De La Sécurité Alimentaire Et Du Suivi

World Food Programme (WFP)

Job Description

  Titre du poste : Administrateur/trice National/e chargé/e de l’analyse de la sécurité alimentaire et du suivi Grade : NOA Nombre de postes : 02 Unité/ Division : Programme/Vulnerability Assessment Mapping Type de contrat : Fixed term Durée de contrat : 1 an renouvelable Lieu d’affectation : Bangui, Bambari - République centrafricaine A propos du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en RCA La RCA sort progressivement de la crise la plus profonde, la plus complexe et la plus violente de son histoire, avec des conséquences graves sur le plan humanitaire dans le domaine des violations des droits humains, après les bouleversements et troubles auxquels a donné lieu le renversement du Gouvernement le 24 mars 2013. En 2014, les autorités de transition ont lancé un processus de réconciliation nationale. Plusieurs mois de larges consultations ont abouti à l’organisation du « Forum National de Bangui » en mai 2015 et au cours duquel ont été définies les priorités du pays en matière de consolidation de la paix. La crise a gravement touché les principaux secteurs productifs notamment l’Agriculture, les industries extractives et les exportations de bois. L’agriculture est la principale activité économique du pays avec une contribution de 45% au PIB, 70% de la population recourant aux cultures vivrières pour subvenir à ses besoins avec 81% et 67% de la main-d’œuvre respectivement pour les femmes et les hommes.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies met en œuvre depuis janvier 2018 un Plan stratégique de pays intérimaire (ICSP) à travers lequel il fournit une aide alimentaire aux personnes les plus vulnérables principalement à travers les distributions générales de nourriture, les interventions nutritionnelles, les écoles, les programmes de renforcement de la résilience en utilisant des transferts alimentaires en vivres ou des transferts monétaires (CBT) ; et le renforcement des capacités.

Les activités de créations d’actifs productifs sont considérées comme un élément clé de la stratégie du PAM dans la fourniture de son aide alimentaire inconditionnelle. Le PAM mettra à profit son expertise et partenariats en FFA et SAMS pour soutenir les communautés vulnérables et travailler avec les acteurs de la chaîne de valeur des petits exploitants, des coopératives, des groupes d'initiative commune, des commerçants, des transformateurs, distributeurs et détaillants pour augmenter la productivité des petits exploitants agricoles et réduire les pertes après récolte ; en soutenant l’accès des producteurs aux intrants, aux actifs, aux services et aux marchés..

Quelle sera votre mission ?

En tant que Administrateur/trice National/le chargé/e de l’analyse de la sécurité alimentaire et du suivi, vous contribuerez à une base de connaissance solide VAM qui appuie des politiques et des programmes de sécurité alimentaire et de Nutrition (par exemple l’évaluation des besoins et des analyses de situation, la conception des programmes, le ciblage, la rentabilité et l’efficacité opérationnelle).

Pourquoi travailler avec nous ?

Ces postes sont basés dans nos bureaux de Bangui et Bambari en République centrafricaine. Les opérations du PAM en RCA sont axées sur des interventions vitales pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des personnes les plus vulnérables touchées par la crise. Le PAM aide les communautés en distribuant de la nourriture (y compris des aliments nutritifs spécialisés), en aidant les petits agriculteurs à restaurer et à renforcer leurs actifs productifs, ainsi qu'en renforçant la résilience aux crises futures.     Comment pouvez-vous faire la différence ?

À ce poste, vous serez chargé de :
  1. Contribuer à l’élaboration des plans d’activités VAM/M and E en veillant à ce qu’ils soient alignés sur les politiques et les orientations du PAM.
  2. Contribuer au développement de systèmes et d’outils de suivi et d’évaluation de la situation de la sécurité alimentaire des besoins d’assistance alimentaire en ligne avec des méthodologies novatrices et des meilleurs pratiques.
  3. Soutenir la mise en œuvre des analyses de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité et la préparation de rapports opportuns sur les besoins alimentaire conformément aux politiques, processus et orientations du VAM afin de permettre une prise de décision efficace sur l’élaboration des stratégies, des politiques et des programmes.
  4. Coordonner les systèmes de suivi et de collecte de données afin de s’assurer à ce que des normes rigoureuses de qualité sont maintenues et contribuer à la mise en place de Third Party Monitoring (TPM)
  5. Coordonner avec les partenaires de mise en œuvre (IP) dans le cadre du suivi des projets, en assurant une collaboration efficace, une rapidité et une efficacité en mettant en évidence les risques potentiels qui pourraient entachée la réalisation des projets.
  6. Soutenir le renforcement des capacités du personnel du PAM, des partenaires et du gouvernement dans le domaine de l’analyses de la vulnérabilité afin d’orienter efficacement les activités de préparation et de réponse.
  7. Fournir un soutien aux partenaires sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition afin de favoriser le partage d’expériences, des leçons apprises et des meilleures pratiques.
  8. Guider et superviser le personnel subalterne (points focaux et food aid monitor) et le TPM, en agissant comme référent technique sur les questions d’analyse de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité et de suivi en assurant une Coordination étroite avec les équipes RRM.
  9. Diriger les activités techniques du Sous Bureau de Bambari liées au ciblage, y compris l’élaboration de procédures opérationnelles normalisées (SOP) et la coordination des exercices de ciblage pour toutes les activités du PAM;
  10. Veiller à ce que les approches de ciblage soient alignées sur les objectifs du programme et coordonnées avec des partenaires internes et externes, y compris les partenaires gouvernementaux ;
  11. En étroite collaboration avec l’unité CBT, fournir un soutien technique pour déterminer les modalités et les valeurs de transfert (y compris par l’analyse des prix du marché), et contribuer à faire de sorte que les programmes de transferts monétaires du PAM soient alignés avec celui des autres partenaires
Pour vous joindre à nous pour sauver et changer des vies, vous aurez besoin de ...

Education : Diplôme Universitaire BAC+4 dans les domaines de la sociologie, de l’Economie, de l’Agriculture, de la Nutrition, des Sciences Sociales, du Développement Rural, Géographie ou Diplôme équivalent.

Expérience :
  • Au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité, de l’alerte précoce, de la gestion des projets et/ou de l’information.
  • Compétence démontrée dans l’utilisation de plusieurs outils et méthodes d’analyse de la sécurité alimentaire statistiques (SPSS, STATA) ;
  • Disposer d’une expertise pratique en matière d’analyse de la sécurité alimentaire et de la cartographie en participant à de multiples évaluations dans le pays, y compris la conception, la collecte et le traitement des données.
Connaissances et compétences :
  • Connaissance technique confirmée et compréhension des systèmes de cartographie de la vulnérabilité et l’approche institutionnelle adoptée par le PAM pour les évaluations de la sécurité alimentaire en situation d’urgence ;
  • Courtoisie, tact et capacité à travailler efficacement avec des personnes de nationalités et de milieux culturels différents ;
  • Connaissance du mandat et de mécanismes d’intervention des agences du Système des Nations Unies ;
  • Maîtriser les outils informatiques et les logiciels de base tels que World, Excel, PowerPoint, Arcgis, etc.
  • Être de nationalité centrafricaine obligatoirement
Langues :
  • Maîtrise du français oral et écrit et une connaissance pratique de l’anglais est préférable.
Les femmes et les hommes possédant les qualifications requises et les ressortissants de la RCA sont encouragés à se porter candidat/es. Le PAM est résolu à promouvoir un environnement de travail inclusif, dans lequel la diversité prend toute sa valeur et où aucune forme de discrimination n’est tolérée. Le PAM a une tolérance zéro pour la discrimination et ne fait pas de discrimination sur la base du statut sérologique au VIH Sida. Aucun engagement, sous quelque forme que ce soit, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB) des Nations unies, de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du commissaire aux comptes du PAM, du Comité d'audit du PAM, du Corps commun d'inspection (CCI) et d'autres organes similaires du système des Nations unies ayant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur mandat que dans les trois ans suivant la cessation de ce mandat.
Apply Now