United Nations Development Programme (UNDP)

Recrutement D'un Expert National En Prévention De L’extrémisme Violent

United Nations Development Programme (UNDP)

Job Description

 

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail mali.procurement@undp.org avec mention de la référence et intitulé du dossier. Votre proposition devra être reçue au plus tard le 25 Juin 2020 à 17H00.

Près de cinq ans après la signature de l'accord de paix et de réconciliation en 2015, le Mali continue de faire face à de nombreux problèmes de sécurité avec l'émergence de nouvelles menaces à la paix et à la stabilité, qui se propage au Burkina Faso et au Niger dans les zones frontalières. L’insécurité et l'insurrection ont réduit ultérieurement la faible présence de l'État dans les régions touchées entraînant une détérioration de l'état de droit et des conséquences négatives pour les capacités d'adaptation et les moyens de subsistance des populations, en particulier les jeunes, les femmes et les enfants. Dans ce contexte, la montée de l'extrémisme violent et la prolifération des groupes armés ont en outre porté à une recrudescence des tensions intercommunautaires, alimentée par l'exploitation des griefs locaux profondément ancrés et le démantèlement des structures d'autorité légitimes traditionnelles et formelles.
Pour faire face à la montée de l’extrémisme violent, le gouvernement du Mali a adopté en 2017 une politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme (PNPLEVT) et un plan d’action 2018-20. Cette stratégie vise à mettre en place un cadre inclusif de concertation et de Coordination inter sectoriel pour la mise en œuvre des actions du gouvernement et de ses partenaires en matière de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. Sa mise en œuvre est assurée par un comité de pilotage présidé par le Premier Ministre et par un comité de coordination et de suivi-évaluation placé sous la tutelle du Ministère des Affaires Religieuses et du Culte (MARC).

Trois ans après son adoption, le gouvernement du Mali compte maintenant évaluer la mise en œuvre du plan d’action 2018-20 et développer un nouveau plan d’action quinquennal 2021-25 de cette stratégie. C’est afin d’appuyer le MARC pour cette revue et le développement du nouveau plan d’action qu’intervient la mobilisation d’un consultant international qui fait l’objet des présents termes de référence. Cet appui s’inscrit dans le cadre du « Projet d’appui à la stabilisation du Mali à travers de l’Etat de Droit (PROSMED) » du PNUD dont le plan d’initiation a démarré en janvier 2020.

En parallèle de cet appui au développement du nouveau plan d’action de la PNPLEV, le PNUD, est en train de réaliser, en partenariat avec le MARC, une étude sur les causes profondes et les facteurs déclencheurs de la radicalisation et extrémisme violent au Mali qui sera réalisée en partenariat avec le programme régional du PNUD en Afrique. Les premiers résultats de cette étude seront disponibles dans le courant de cette année et seront pris en compte pour l’élaboration du nouveau plan d’action 2021-25 de la PNPLEVT.

Duties and Responsibilities

Objectifs de la Consultance / Objectif Général :

L’expert consultant sera chargé d’apporter une assistance technique au Ministère des Affaires Religieuses et du Culte (MARC) pour l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action 2018-20 et pour le développement du nouveau plan d’action quinquennal 2021-25 de la politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme (PNPLEVT).

Le nouveau plan d'action sera élaboré sur la base des résultats de la revue du plan d'action 2018-20 mais aussi des résultats préliminaires de l'étude sur les causes profondes et les déclencheurs du radicalisme au Mali en cours de réalisation par le PNUD en partenariat avec le MARC.

Objectifs spécifiques :

La mission de l’expert aura pour objectifs spécifiques d’appuyer :

  • La rédaction du rapport d’évaluation du plan d’action sur la base des informations recueillies par l’OSC sélectionnées pour la collecte des données

  • L’organisation d’un atelier de lancement de deux jours à Bamako relatif à l’évaluation du plan d’action et le développement du nouveau plan

  • La finalisation de l’évaluation du plan d’action sur la base des contributions reçues durant l’atelier

  • La rédaction du projet de plan d’action 2021-25

  • L’organisation d’un atelier de validation du nouveau plan d’action à Bamako

  • La révision du plan d’action sur la base des contributions fournies au cours de l’atelier de validation

  • La mise en place d’outils permettant d’assurer la coordination, la cohérence et le suivi des actions des différents acteurs intervenants dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie

  • La finalisation du plan d'action national 2021-25.

Méthodologie:

L’expert national travaillera sous la supervision du Conseiller Etat de Droit du PNUD et en étroite collaboration avec le MARC. Il travaillera en étroite collaboration avec l’OSC sélectionnée pour la collecte des données et en binôme avec un consultant international qui sera chargé d’apporter un appui stratégique au processus de revue et d’élaboration du nouveau plan d’action.

A travers le processus d’évaluation du plan d’action 2018-20, les consultants seront chargés d’évaluer :

  • L’impact réel et les résultats des interventions mises en œuvre en matière de PEV et de leur cohérence par rapport au plan d’action 2018-20,

  • La pertinence et l’efficacité du plan d'action sur la base de l'évaluation des actions réalisées et des résultats préliminaires de l’étude sur les causes profondes et les déclencheurs du radicalisme au Mali,

  • Les recommandations pertinentes pour renforcer les modalités de mise en œuvre, suivi et coordination du nouveau plan, en tenant compte des meilleures pratiques dans des contextes comparatifs

  • Ces constats serviront de base pour l’élaboration du plan d’action 2021-25.

Le travail s’articulera en cinq phases distinctes :

Phase d’évaluation du plan d’action 2018-20 (20 jours):

  • L’expert national appuiera la préparation, consolidation et finalisation de l'évaluation du plan d’action dans le cadre d’une approche participative qui assurera la participation de tous les intervenants pertinents (gouvernements, société civile…)

L’expert national devra :

  • Préparer le rapport d’évaluation du plan d’action 2018-20 avec l’appui de l’expert international et sur la base des données collectés par l’OSC sélectionnée.

  • Appuyer le MARC dans la préparation et exécution d’un atelier de lancement de deux jours à Bamako sur l’évaluation plan d’action 2018-20 et l’élaboration du plan d’action 2021-25. Cet atelier devra permettre de présenter la méthodologie et les conclusions préliminaires du rapport en consultation avec les principales parties prenantes, y compris les acteurs gouvernementaux, les organisations des Nations Unies et les acteurs de la société civile. Ceci sera séquencé avec le lancement d’étude sur les causes et les facteurs déclencheurs de la radicalisation au Mali, afin de capitaliser des synergies et de visibilité et de renforcer la base de preuves du processus de revue. Cela sera suivi de consultations bilatérales.

  • Finaliser le rapport d’évaluation du plan d’action 2018-20 sur la base des contributions reçues durant l’atelier.

Phase d’élaboration du plan d’action 2021-25 (10 jours):

  • L’expert national appuiera le processus d’élaboration du nouveau plan d’action (2021-2025) sur la base des résultats de l’évaluation du plan d’action (2018-2020)

L’expert national devra :

  • Appuyer le MARC pour la rédaction de la première ébauche du plan d’action 2021-25 avec l’appui de l’expert international

  • Préparer un atelier de validation à Bamako du nouveau plan d'action (notamment en offrant des apports techniques dans la rédaction du rapport et la rédaction des recommandations…)

  • Appuyer le MARC pour la révision du plan d’action sur la base des contributions fournies au cours de l’atelier de validation avec l’appui de l’expert international

Phase de la finalisation du plan d’action (10 jours):

  • L’expert national appuiera la finalisation du plan d’action 2020 et 2021 de la stratégie et la mise en place d’outils permettant au MARC d’assurer la coordination, la cohérence et le suivi des actions des différents acteurs intervenants dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie.

L’expert national devrais :

  • Appuyer le MARC pour la finalisation du plan d’action et pour le développement d’outils lui permettant d’assurer la coordination, la cohérence et le suivi des actions des différents partenaires internationaux du Ministère avec l’appui de l’expert international

  • Appuyer la mise en place et l’organisation de groupes thématiques des acteurs nationaux et PTF intervenants en appui à la mise en œuvre du plan d’action.

Résultats attendus:

Les résultats attendus de la mission du consultant international et du Consultant National sont :

  • Une évaluation approfondie sur l’impact réel du plan d’action et stratégie de PEV et les interventions sous cette cadre pour la prévention d’extrémisme violent, notamment le renforcement des capacités de la résilience communautaires et les mécanismes de prévention d’extrémisme violent existant au Mali, assortie d’une analyse comparée de leurs pertinence et efficacité, ainsi que des recommandations et d’un tableau du Mapping des projets/programmes est réalisée.

  • Un plan d’action 2020-21 de la stratégie nationale de PEV est finalisé et des outils per-mettant d’assurer la coordination, la cohérence et le suivi des actions des différents par-tenaires internationaux sont mis en place

Livrables et modalités de paiement

Il est attendu du consultant :

  • Rapport relatif à l’évaluation du plan d’action 2018-20 (Produit N° 1) ;

  • Plan d’action 2021-25 et outils de suivi finalisés (Produit N° 2) ;

Tableau récapitulatif des résultats attendus par le consultant international :

Produits attendus Durée de réalisation Validation Paiement
Rapport d’évaluation du plan d’action 2028-20 20 jours Conseiller EDD 50%
Plan d’action 2021-25 / Outils de suivi 20 jours Conseiller EDD 50%

Lieu de l’étude

  • L’expert national sera basé à Bamako.

Durée de l’étude

  • La mission durera 40 jours travaillés. Elle se déroulera du 1er juillet au 31 Décembre 2020.

Competencies
  • Très bonne maitrise de la langue française.

  • Qualités relationnelles.

  • Très bonne connaissance des défis dans le cadre de la communication institutionnelle.

  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités liées à une stratégie de communication.

  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe.

  • Excellente capacité d’écoute et excellente aptitude à communiquer, oralement et à l’écrit.

  • Une expérience au Mali ou dans la région sera un atout.

Required Skills and Experience

Education :

  • Minimum une maitrise ou équivalent dans les domaines des sciences sociales, socio-anthropologue, des sciences politiques, des sciences administratives, du Droit ou dans des disciplines apparentées.

Expérience :

  • Au minimum 5 ans d’expérience de recherche et /ou pratique sur des thématiques en lien de renforcer la résilience des communautés contre l’extrémisme violent, la prévention d’extrémisme violent et la radicalisation, la cohésion sociale, la consolidation de la paix et/ou la prévention et gestion des conflits

  • Au moins une expérience en élaboration d’une étude sur la prévention d’extrémisme violent et la radicalisation

  • Au moins une expérience d’appui à l’élaboration d’une stratégie nationale et d’un plan d’action en appui à une institution étatique

Connaissance linguistique :

  • Excellente connaissance orale et écrite du français. La connaissance des langues locales parlées dans les régions du Mali est un atout

Informatique :

  • Bonne connaissance des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, Email sous environnement Microsoft)

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.
Apply Now