United Nations Children's Fund (UNICEF)

Recrutement D’un Consultant National Pour Le Developpement D'une Strategie De Communication D'engagmement Communautaire Base Sur Les Cadres De Redevabilites

United Nations Children's Fund (UNICEF)

Job Description

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT D'UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION D'ENGAGMEMENT COMMUNAUTAIRE BASE SUR LES CADRES DE REDEVABILITES RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT D'UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION D'ENGAGMEMENT COMMUNAUTAIRE BASE SUR LES CADRES DE REDEVABILITES 1. CONTEXTE, JUSTIFICATION ET BUT DE LA CONSULTATION L’analyse de la situation dans le secteur de l’éducation a montré l’existence d’une grande proportion d’enfants hors de l’école, la persistance des disparités de genre à la fin du primaire et au post primaire et le développement d’autres formes de disparités liées au handicap, au niveau de revenu et au milieu de vie. La qualité de l’éducation reste faible avec une proportion importante des enfants ne maîtrisant pas les compétences visées à leur niveau d’étude. On reconnait qu’une proportion importante des enfants entre à l’école, mais les taux d’accès diminuent considérablement selon les niveaux (le taux d’admission au primaire est de 141%, le taux d’achèvement est de 74% au primaire, de 45% au premier cycle du secondaire et de 28% au second cycle du secondaire). Cette diminution des taux d’accès touche plus les filles que les garçons. La proportion des enfants déscolarisés augmente au fur et à mesure que l’enfant prend de l’âge et atteint 45,6% pour ceux âgés de 15 à 17 ans. En effet en 2015, les taux d’accès aux différents niveaux scolaires indiquent pour la première année du primaire 138,2% pour les filles contre 145,4% pour les garçons et pour la dernière du primaire, 67,7% pour les filles contre 74,8% pour les garçons. A la fin du premier cycle du secondaire, les taux d’accès sont de 39,1% pour les filles contre 50,4% pour les garçons, et à la fin du second cycle du secondaire, ils sont de 17,9% pour les filles contre 37% pour les garçons. Les enfants des milieux ruraux n’ont pas les mêmes chances d’accès que leurs pairs des villes (56% des enfants urbains accèdent au CI contre 49% de leurs camarades ruraux) et ceux des ménages pauvres que leurs camarades des ménages riches (le taux d’accès au CI est 68,1% pour le quintile le plus pauvre contre 94,2 pour cent pour le quintile le plus riche. Selon le MICS 2014, 9,5% d'enfants provenant du quintile le plus riche et 45,7% d'enfants provenant du quintile de plus pauvre ont fréquenté un établissement préscolaire. Les enfants des milieux ruraux n’ont pas les mêmes chances. Malgré les mesures sociales prises dans le précédent plan décennal de développement du secteur, l’exclusion scolaire des filles, des enfants des milieux défavorisés, de ceux issus des ménages pauvres et des handicapés persiste.   Par exemple, l’environnement scolaire peu sécurisant (prévalence élevée des violences, insuffisance d’infrastructures et équipements d’hygiène et d’assainissement, absence de services de santé sexuelle et reproductive, etc.) limite la scolarisation des filles. Ces constats sont causés en partie par la  faible connaissance des parents de l’importance de l’éducation et de leurs rôles et responsabilités  en tant que détenteurs du droit des enfants à, le manque de capacités des parents sur le suivi de la fréquentation et des performances des enfants, le manque de compréhension de leur rôle dans ce suivi, la persistance des normes sociales discriminatoires envers les filles et les handicapés, l’absence de dialogue social pour engager les parents et leaders communautaires en faveur de la préscolarisation et de la scolarisation continue des filles et des garçons, le manque d ’information, de formation et de soutien aux enfants et adolescents(es) pour l’amélioration de la fréquentation et des apprentissages, etc…. Dans le cadre de la coopération UNICEF-Bénin, et dans le Plan de travail 2020 de la section éducation, en appui au Gouvernement du Bénin, des actions doivent être menées pour que les filles, les garçons, les parents et les communautés disposent des capacités renforcées pour la scolarisation et le maintien des enfants de 03 à 17 ans dans l’éducation de base. Une des stratégies est de mobiliser les parents, différents acteurs clés pour inscrire et garder leurs enfants, en particulier les filles, à l'école. Il est donc important de mener des activités de mobilisation sociale, d’engagement communautaire, de participation des adolescents et de redevabilité sociale, dans un cadre stratégique et opérationnel pour assurer la coordination et la cohérence des activités de promotion de l’éducation. 2. MISSION, RESPONSABILITES ET TACHES PRINCIPALES DU CONSULTANT Le Bureau recherche un Consultant national pour l’exécution des tâches ci-après : * Validation finale de la méthodologie * Actualisation de l’analyse de la situation en C4D en lien avec l’éducation * Développement du Plan d’engagement communautaire et du plan de communication de la rentrée scolaire 2020-2021, basé sur les évidences * Développement des matériels et outils de communication * Appui au Ministère de l’Education et des Directions départementales de l’éducation dans la mise en œuvre des plans de communication TACHES DU CONSULTANT- LIVRABLES- DELAI DE LIVRAISON ET PAIEMENTS. TACHE 1 :Validation finale de la méthodologie Tâches spécifiques • Réunion de travail avec l’équipe de la section Education et du Ministère de l’Education • Ajustement de la méthodologie Livrable 1 : • Rapport de démarrage incluant la méthodologie et le chronogramme détaillés de la mission Délai de soumission des livrables : Avril 2020 Paiement : 15 % du montant total des honoraires. TACHE 2 : Actualisation de l’analyse de la situation en C4D en lien avec l’éducation Tâches spécifiques • Collecter et analyser les informations disponibles sur les taux de scolarisation, les taux d’abandon, toutes les dimensions des enfants hors de l’école,     une attention particulière aux communautés vulnérables. Cela comprend une compréhension approfondie des raisons d’abandon scolaire. • Faire une analyse de la communication, des comportements, des canaux (y compris des influenceurs) • Identifier les bonnes pratiques de communication et d’engagement communautaire en matière de sensibilisation des parents pour un suivi responsable de la     scolarité de leurs enfants • Cartographier les partenaires, les alliés, les champions potentiels au niveau local, les plateformes de participation communautaire et communale (pour la    redevabilité) • Produire le document de l’analyse de la situation de la communication du secteur éducation Livrable 2 : • Document de l’analyse de la situation en communication pour le développement du secteur éducation Délai de soumission des livrables : Avril 2020 Paiement : 20 % du montant total des honoraires. TACHE 3 : Développement du Plan d’engagement communautaire et du plan de communication de la rentrée scolaire 2020-2021, basé sur les évidences Tâches spécifiques • Drafter la stratégie et le plan : § Déterminer les approches et les canaux appropriés à utiliser pour la population (communication interpersonnelle, médias, dialogue communautaire,             nouvelles technologies,) § Valider les cadres et le mécanisme de redevabilité regroupant les acteurs locaux et communaux pour l’amélioration de la qualité de l’éducation § Produire le Plan d’engagement communautaire en collaboration avec des partenaires identifiés § Faciliter l’atelier de validation de la stratégie et le plan § Produire le plan de communication pour la rentrée scolaire 2020-2021 Livrable 3 : • Plan de communication (d’engagement communautaire et de la rentrée scolaire 2020-2021) basé sur les évidences Délai de soumission des livrables : Mai-Juin 2020 Paiement : 30 % du montant total des honoraires. TACHE 4 : Développement des matériels et outils de communication Tâches spécifiques • Développer une liste de messages clés pour chacun des publics cibles. • Produire les matériels IEC et les outils de communication, notamment pour la rentrée scolaire 2020-2021 • Prétester tous les messages et matériaux / outils avec des échantillons représentatifs • Assurer la production des matériels / outils et développer un plan de diffusion • Développer les outils de suivi de la mise en œuvre des plans d’engagement et de communication de la rentrée scolaire 2020-2021 Livrable 4 : • Supports, outils de communication et les modules de formation validés Délai de soumission des livrables : Juin-Juillet 2020 Paiement : 10 % du montant total des honoraires. TACHE 5 : Appui au Ministère de l’Education et des Directions départementales de l’éducation dans la mise en œuvre des plans de communication Tâches spécifiques • Assurer la distribution des matériels IEC et les modules de formation • Suivre l’exécution des plans media et la mise en œuvre des plans dans le département • Compiler les rapports d’exécution • Produire le rapport final de la mission Délai de soumission des livrables :  Fin Juillet 2020 Paiement : 10 % du montant total des honoraires. 3.QUALIFICATION ET CONNAISSANCES/EXPERTISES REQUISES - Avoir au minimum un Diplôme d’Etudes Universitaires Supérieures de niveau minimal Bac+5 en sciences sociales ; sciences du comportement (sociologie,       anthropologie, psychologie, développement communautaire) avec un accent sur la communication participative, la planification de la communication,       mobilisation sociale, la recherche participative, la formation et l’évaluation de l'impact des interventions de communication ou dans un domaine reconnu     équivalent. - Avoir au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans les domaines de la planification et de la gestion des programmes de communication pour le       développement, avec une expérience pratique dans la participation et engagement communautaire et l'application de la planification des processus de       communication à des programmes spécifiques ; - Avoir une bonne connaissance du secteur de l’éducation du Benin - Avoir des connaissances dans la conception des mécanismes de suivi et évaluation notamment de programmes de communication pour le développement. - Avoir une  bonne connaissance des normes sociales. - Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Internet, etc.) L'adhésion aux valeurs de l'UNICEF(diviersité et inclusion, intégrité et engagement, travail en équipe et orienté vers les résultats , compétences de bases en matière de communication serait un atout). Le/la consultant (e) sera évalué (e) par son superviseur à la fin de la consultation 3.1-Connsaissance linguistique : - Une excellente capacité de communication orale et écrite en langue française aussi bien à l’oral qu’à l’écrit est exigée.La connaissance l’anglais serait   un atout. 4- MODALITES DE SOUMISSION ET CRITERES D'EVALAUATION 4.1.MODALITES DE SOUMISSION Toute personne intéressée disposant des compétences requises soumettra son dossier de candidature comprenant une offre technique et une offre financière. L’offre technique comprendra : - Une analyse des TDR indiquant la compréhension de la mission et éventuellement des suggestions jugées pertinentes - Une proposition de méthodologie détaillée - Un chronogramme indiquant la planification complète de la mission, un chronogramme de soumission de produits attendus - Le CV détaillé ressortant clairement les qualifications et expertise requises. L’offre financière comprendra : - Les coûts détaillés et estimations de prestations, y compris les frais de reproduction des outils - Les frais de communication - Les honoraires du Consultant - Les frais de mission sur le terrain (les frais de voyage pour rencontrer des partenaires dans la Commune de Cotonou sont à la charge du consultant. - L’UNICEF se chargera des voyages hors du département du Littoral). Les réunions techniques et ateliers seront organisés par l’Unicef suivant les règles en vigueur. 4.2. CRITERES D'EVALAUATION Les candidats intéressés feront une proposition d’offre technique (confère modalit2s de soumission). Cette proposition servira de base pour la sélection du Consultant. Les critères de notation des offres techniques sont résumés dans le tableau suivant : Evaluation technique (75 points) Ordre Critères d’évaluation de l’offre             Note maximale 1 Compréhension des TDR                                     05 2 Méthodologie proposée                                       30 3 Expérience et Références techniques pertinentes  25 4 Profil du/de la Consultant(e)                               15 Total                                                                   75 Les candidats obtenant une note inférieure à 60 points sur 75 lors de l’évaluation technique seront automatiquement éliminées et ne seront pas prises en compte pour l’évaluation financière. Le total des points attribués à l’offre financière est de 25. Le nombre maximal de points (25) sera attribué à la proposition financière la plus basse comparée aux offres des autres candidats ayant obtenu plus de 60 points lors de l'évaluation technique. Toutes les autres propositions recevront des points en proportion inverse de l’offre la plus basse. 5. Supervision: Le/L(a) consultant (e) travaillera sous la supervision du Spécialiste de communication pour le développement/ UNICEF BENIN et celle Représentant Adjoint / UNICEF BENIN. Le/la consultant(e) aura des discussions périodiques avec le C4D spécialiste et les collègues de la section Education toutes les semaines et produire une planification mensuelle. Les séances de discussions seront étendues aux acteurs des secteurs concernés et à toutes personnes ressources dont la présence est jugée nécessaire et utile par Unicef. Le /La consultant(e) est tenu/e de prendre en compte les observations retenues lors des séances et de produire les comptes rendus. 6. Duree de la Consultation La consultation est prévue pour durer 4 mois, mais le consultant sera appelé à faire des missions sur le terrain selon un planning approuvé de commun accord avec l’Unicef et le Ministère de l’Education 7. CONSIDERATIONS ADMINISTRATIVES Le ou la consultant (e) utilisera son propre équipement et fournitures de bureau. Des missions sur le terrain seront définies de commun accord avec Unicef qui à cet effet va louer un véhicule qu’il mettra à la disposition du consultant, conformément aux politiques de l'UNICEF, et aux indemnités journalières de subsistance pendant les missions sur le terrain. Des discussions périodiques avec l’UNICEF auront lieu et des commentaires seront incorporés aux résultats. La soumission des produits se fera par voie électronique et selon le calendrier indiqué ci-dessus. L'UNICEF va : • Superviser l'organisation et l'animation de toutes les réunions entre le consultant et les partenaires • Organiser des réunions avec le consultant selon les besoins • Assurer la qualité de tous les outils, documents, y compris les produits livrables et les produits préliminaires, avant la soumission du rapport final. Le contrôle de la qualité sera effectué au moyen d'un examen du mandat, de la méthodologie et des rapports. Le/La consultant/e retenu/e doit fournir les pièces suivantes avant le début du contrat : o une attestation d’assurance médicale (maladie/accident) couvrant la période du contrat, o un certificat de visite et contre-visite médicale, o une fiche de désignation de bénéficiaires (à signer au niveau des Ressources Humaines de l’UNICEF), o une déclaration d’aptitude physique (à signer au niveau des RH). o Un relevé de l’identité bancaire (RIB). 8. CONSIDERATIONS ETHIQUES Cette consultation est conforme aux directives de l'UNICEF sur la participation éthique. En outre, tous les participants à la consultation seront informés de la nature et du but de la consultation, ainsi que de leurs rôles et de leur implication. Seuls les participants ayant donné leur consentement écrit ou oral (à documenter) seront inclus dans la consultation. Tous les documents, y compris la collecte de données, les outils de saisie et d'analyse de données, ainsi que toutes les données développées ou collectées dans le cadre de cette consultation, restent la propriété intellectuelle de l'UNICEF et du gouvernement du Bénin qui participeront à l’activité. Il est interdit au consultant de publier ou de diffuser le rapport d'évaluation, les outils de collecte de données, les données collectées et / ou tout autre document produit dans le cadre de la consultation sans l'autorisation préalable et la reconnaissance de l'UNICEF. La consultation nécessite un examen éthique indépendant. Les participants à la consultation, en particulier les enfants et les autres populations vulnérables, porteront une attention particulière aux principes visant à éviter les dommages et le stress. For every Child, you demonstrate… UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results. The technical competencies required for this post are…. View our competency framework at http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization. Remarks: Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service. Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.
Apply Now