United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO)

Expert (Communication Et Visibilite - Formulation De La Politique Enseignante Au Niger)

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO)

Job Description

Secteur de tutelle : Field Office Lieu d'affectation: Niger (the) Catégorie d'emplois: Communication et information Type de contrat : Personnel non permanent Durée du contrat : De 1 à 6 mois Recrutement ouvert à : Candidats externes Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 07-JUL-2020 Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme CONTEXTE ET JUSTIFICATION Au Niger, le manque d’enseignants en quantité et en qualité suffisantes au regard des besoins est une réalité. Dans ces conditions, atteindre la cible 4.c de l’objectif de développement durable 4 (ODD4) « D’ici 2030, accroître considérablement le nombre d’enseignants qualifiés » devient un défi important à l’instar de la plupart des pays du sud du Sahara. Ainsi, le gouvernement a mis l'accent sur la formation des enseignants, entreprenant une évaluation des enseignants et a prenant diverses mesures visant à accroître le nombre d'enseignants qualifiés. Un document de politique de formation initiale et continue des enseignants a été élaboré avec l’appui du programme de renforcement des capacités pour l’éducation (CapED) mis en œuvre par le Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel). Or pour fournir des enseignants compétents, motivés, en nombre suffisant et répartis de façon équitable entre les différentes écoles du pays, il est nécessaire de prendre en compte l’ensemble des dimensions de la question enseignante : le recrutement, la formation initiale et continue en rapport avec le développement professionnel, le déploiement et l’utilisation, la question du statut économique et social de l’enseignant, les conditions de travail, les questions de conscience professionnelles et de vocation, la rémunération, la performance en matière d’enseignement apprentissage, la gouvernance scolaire, etc. Le gouvernement du Niger, à travers les ministères en charge de l’éducation, a sollicité et obtenu un appui du programme CapED Niger pour l’élaboration de la politique enseignante du primaire et du secondaire qui doit être holistique et couvrir tous les ordres et types d’enseignement. Le processus d’élaboration de cette politique enseignante comprend les étapes suivantes :
  1. Mise en place et renforcement des capacités d’une équipe nationale chargée de l’élaboration de la politique enseignante

  2. Collecte des données

  3. Définition des options et actions prioritaires

  4. Finalisation des options et stratégies prioritaires

  5. Analyse des incidences financières, sociales et politiques

  6. Réunion d’échange avec les acteurs

  7. Elaboration rédaction du rapport diagnostic sur la question enseignante

  8. Validation du rapport diagnostic sur la question enseignante

  9. Elaboration de l’ébauche de document de politique enseignante

  10. Présentation de l’ébauche de document aux responsables centraux et partenaires

  11. Finalisation du document de politique

  12. Elaboration du plan de mise en œuvre et de suivi de la politique

  13. Validation du document de politique et son plan de mise en œuvre

Les quatre premières sont déjà réalisées, les étapes 5 à 10 seront mises en œuvre d’ici la fin de l’année 2020 et les étapes 11 à 13 le seront en 2021. Le Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) recrute un expert ou une entité spécialisé(e) en communication pour mettre en place des actions de communication visant à informer régulièrement les différents acteurs en vue d’obtenir leur adhésion et leur implication effective dans la mise en œuvre du plan d’action de la politique enseignante. OBJECTIF GENERAL L’objectif général est de communiquer sur le processus d’élaboration de la politique enseignante afin d’informer de sensibiliser et recueillir l’adhésion des principaux acteurs concernés par la question pour aboutir à une politique éducative consensuelle. OBJECTIF SPECIFIQUE Réaliser et diffuser un produit de communication en vue d’informer les acteurs de l’éducation et partenaires sur le processus d’élaboration de la politique éducative. RESULTAT ATTENDU Les différents acteurs et partenaires sont informés sur le processus d’élaboration de la politique enseignante. APERCU DES TACHES Dans le cadre du programme de renforcement des capacités pour l’éducation (CapED), l’expert ou l’entité recruté(e), dénommé(e) le contractant, sera chargé d’informer les acteurs de l’éducation sur le processus d’élaboration du document de politique enseignante en vue d’obtenir leur adhésion et leur implication effective dans la mise en œuvre du plan d’action qui en découlera. Il travaillera en étroite collaboration avec le responsable national adjoint de programme CapED et le chargé de communication du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel). En particulier, le contractant assurera les tâches suivantes :
  1. Soumettre une proposition d’outils de communication (e.g. animatique, capsule vidéo, dépliant, brochure) pertinents et permettant de toucher les acteurs de l’éducation concernés, y compris les enseignants, les syndicats, les formateurs, les encadreurs pédagogiques, les ministères, ou les organisations de la société civile.

  2. Identifier et proposer pour amendements le contenu de l’outil/des outils de communication retenu(s) (scénario, textes, etc.).

  3. Produire l’outil/les outils de communication sur la base des messages et contenus convenus.

  4. Soumettre un plan validé de diffusion de l’outil/des outils de communication sur divers canaux de communications (télévision, radio, réseaux sociaux, etc.) pour atteindre l’ensemble des régions du Niger. Le plan devra contenir aussi les indicateurs de suivi de diffusion.

  5. Diffuser l’outil/les outils de communication conformément au plan de diffusion et en assurer le suivi.

  6. Soumettre un rapport de diffusion

LIVRABLES
  • Outil(s) de communication

  • Plan de diffusion

  • Rapport de diffusion

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales) Responsabilité (F) Communication (F) Innovation (F) Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F) Planification et organisation (F) Culture du résultat (F) Travail en équipe (F) Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO. QUALIFICATION ET EXPERIENCE REQUISES L’expert ou l’entité doit être basé(e) à Niamey et :
  • Avoir une expérience de plus de 10 ans dans le domaine de la communication du traitement de l’information (production, montage, réalisation diffusion)

  • Disposer des équipements nécessaires pour la réalisation des travaux

  • Avoir réalisé des émissions, documentaires, ou tout autre outil de communication relatif au secteur de l’éducation

  • Avoir une parfaite maîtrise du français écrit et oral

PROCESSUS DE SOUMISSION DES CANDIDATURES L'appel est ouvert aux personnes individuelles ou à une entité. Les dossiers de candidatures contiendront les éléments suivants:
  • Le(s) CV de l’expert/des membres de l’entité

  • Une lettre de motivation précisant la qualification de l’expert/de l’entité pour conduire le travail

  • Une indication de l’approche proposée pour conduire le travail/offre technique

  • Une proposition financière

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l'UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise. L'évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu'un entretien basé sur les compétences. L'UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l'évaluation des candidats. Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l'étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies. L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement. L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux. L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.
Apply Now