Job Description

Grade: G2 No. du poste: ALGER/DC/GS/2019/48 Date de publication: 24 décembre 2019 Date de clôture (minuit, heure locale d'Alger): 13 janvier 2020 Job ID: 2246 Départment: BR-Afrique Unité: BP-Alger Lieu d'affectation: Kiffa Type de contrat: Durée déterminée Durée du contract: 12 Mois (renouvelables) Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général. Dans le but de s'assurer que la sélection directe pour pourvoir le poste vacant est fondée sur le meilleur processus décisionnel possible, le BIT invite les candidats intéressés à soumettre leur candidature en ligne avant la date indiquée ci-dessus. Peuvent soumettre leur candidature:
  • Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.

  • Les candidats/tes externes*

*Le processus de recrutement des services généraux (GS) est soumis aux critères spécifiques de recrutement local. Dans ce cadre, le BIT n'offrira un contrat qu'aux personnes qui sont en possession d'un statut de résident et permis de travail valables en Mauritanie. Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Un an de contrat à durée déterminée sera accordé. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants. *Conditions d'emploi pour les candidats externes: Conformément à la pratique en vigueur au BIT, le/la candidat/e extérieur/e sera normalement recruté/e au premier échelon de ce grade. Le salaire d'entrée pour ce grade est 2134000 ouguiyas par an. Introduction: informations générales sur le contexte dans lequel le fonctionnaire travaillera L’Organisation internationale du Travail (OIT) est l’institution spécialisée des Nations Unies qui a pour mission d'améliorer l'accès des hommes et des femmes à un travail décent et productif, dans des conditions de liberté, d'équité, de sécurité et de dignité. La création d’opportunités d’emploi pour les jeunes est un de ses objectifs principaux dans le monde et en Mauritanie en particulier. Le Projet  PECOBAT II dans les zones défavorisées a pour objectif global l’appui à la dynamisation du développement économique local dans les zones défavorisées à partir de trois piliers : (i) la formation professionnelle et l’intégration sur le marché du travail de jeunes femmes et hommes au chômage, notamment ceux ayant peu de qualifications, à travers la création et la consolidation de l’emploi décent dans des zones défavorisées (ii) la création d’infrastructures susceptibles d’avoir un impact rapide sur la dynamisation de la région en termes économiques et sociaux, (iii) la mise en place d’activités, appuyées sur la participation et l’implication des pouvoirs publics, du secteur privé et de la société civile, ayant pour objectif la dynamisation du développement socioéconomique local, autour des infrastructures. La zone d’intervention du projet sera les Wilayas de l’Assaba, du Gorgol et du Guidimakha, en plus du Brakna, qui était l’une des zones cibles de la première phase du Projet. Plus précisément, le projet suivra la logique d’intervention des projets précédents (PECOBAT et Chantier École routier financés par l’Union Européenne) avec la même approche méthodologique (écoles-chantier et HIMO). Néanmoins, la valeur ajoutée de la présente intervention est la prise en compte et l’intégration cohérente des éléments déclencheurs du processus de développement économique local tels que la création d’emplois, la construction d’infrastructures, la dynamisation d’entreprises locales ou le renforcement de l’entreprenariat. Le projet envisage ainsi l’organisation, la participation et l’implication du secteur public, privé et de la société civile autour de la formulation et de la mise en œuvre d’interventions de développement local qui s’appuieront sur l’analyse de nouvelles opportunités économiques, à exploiter à partir des ressources locales (matérielles et main d’œuvre), sur les infrastructures créées dans le cadre du projet, sur le renforcement des entreprises locales et sur la promotion de l’entreprenariat, entre autres. Il s'agit d'une approche localisée de la promotion de l'emploi dans les zones économiquement défavorisées de la Mauritanie. Les quatre régions cibles pour les interventions pilotes du projet sont le Gorgol, le Guidimagha, le Brakna et l’Assaba. Le projet fournira un appui global, identifié localement, aux autorités régionales et locales, aux partenaires sociaux et à la société civile, pour identifier et relever les défis et opportunités à court et moyen terme pour la promotion de l'emploi des jeunes. L'intervention combinera l'accent mis sur les activités économiques ayant un potentiel de formalisation et de création d'emplois, ainsi que sur les groupes les plus vulnérables de jeunes et de femmes sur le marché du travail. Les partenaires sociaux et d'autres acteurs clés de la société civile seront pleinement impliqués dans ces processus. Les interventions générales seront articulées et affinées pour répondre aux différents groupes et à leurs désavantages spécifiques sur le marché du travail. L'intégration de la dimension de genre et l'égalité des opportunités de formation et d'emploi sont encouragées tout au long des activités du projet. Certaines activités donneront la priorité aux femmes en tant que groupe cible principal. La stratégie du projet repose sur quatre piliers: 1.         Approche programmatique et intégrée de l'OIT pour l'emploi et la formation professionnelle des jeunes 2.         Approche territoriale et développement local 3.         Partenariats, y compris avec le secteur privé pour améliorer le potentiel de création d'emplois au niveau local 4.         Politiques (reliant les acteurs nationaux aux acteurs locaux pour la durabilité et la mise à l'échelle des résultats de cette intervention) Ce projet sera mis en œuvre par une équipe constituée comme suit : -           1 Conseiller Technique Principal (CTP), spécialiste dans la gestion de projets internationaux et des projets sur le thème de l’emploi qui assurera la gestion stratégique du projet dans sa globalité -           1 Coordinateur national de projet NOC, qui co-assurera avec le CTP la gestion du projet au niveau national -           1 Spécialiste technique en construction en matériaux locaux P3 -           2 Coordinateurs nationaux de projet au niveau local, dont 1 basé à Sélibabi, et l’autre basé à Kiffa. -           1 Chargé de programmes de projet. -           1 assistant(e) administratif (ve) et financier(e) objet de cette description de poste. -           2 Chauffeurs Supervision Sous la responsabilité générale du Directeur du Bureau de Pays de l’OIT à Alger, le chauffeur travaillera sous la supervision directe du coordinateur national de projet et exécutera les tâches suivantes : Fonctions et responsabilités essentielles
  1. Conduire les véhicules du bureau à des fins officielles ;

  2. Accueillir le personnel officiel à l’aéroport et faciliter les formalités d’immigration et de douane;

  3. Tenir à jour le calendrier des arrivées et des départs des fonctionnaires en mission et accueillir le personnel officiel de l’aéroport en leur facilitant toutes les formalités de voyages;

  4. Aller chercher et distribuer le courrier, les sacs de la valise diplomatique, les documents et d’autres articles.

  5. Veiller au contrôle quotidien des véhicules officiels par les chauffeurs du Bureau (vérification de l’huile, l’eau la batterie, les freins, les pneus, etc.) et à leur propreté

  6. Effectuer des réparations mineures et prendre les dispositions nécessaires pour les réparations plus importantes ;

  7. Vérifier la mise à jour des documents des véhicules (carte grise, assurance, etc.).

  8. Tenir le registre des déplacements du véhicule qui lui assigné, du kilométrage quotidien, de la consommation   de carburant, des vidanges, des graissages, etc.

  9. Faire les appels radios (UNDSS) durant les missions de terrain ;

  10. Veiller à ce que les formalités prévues dans les dispositions réglementaires soient remplies en cas d’accident.

  11. Exercer d’autres fonctions selon les besoins.

Qualifications requises Formation Etudes primaires, permis de conduire de catégorie C valable, connaissance des règles de conduite et aptitudes à réaliser des réparations mineures. Expérience Deux ans d’expérience professionnelle en qualité de chauffeur et bons antécédents de conduite. Langues Bonne connaissance d’une ou plusieurs langues locales et connaissance de la langue française. Aptitudes professionnelles
  • Excellentes aptitudes à la conduite et bonne aptitude à entretenir des véhicules et à effectuer des réparations mineures

  • Aptitude confirmée à tenir des registres concernant l’utilisation des véhicules

  • Aptitude confirmée à conduire en toute sécurité un véhicule dans les conditions du trafic local

  • Aptitude à obéir aux instructions

  • Aptitude à réaliser des réparations mineures

  • Aptitude à soulever et à porter des documents et des colis lourds

  • Facultés d’initiative

  • Discrétion

  • Faire preuve de courtoisie

Processus de recrutement Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT à l'adresse suivante : https://jobs.ilo.org/. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne. Les candidats évalués et considérés comme pouvant être recommandés mais qui n’ont pas été sélectionnés pour cet emploi vacant pourront se voir offrir  un autre poste au même grade ou à un grade inférieur dans la mesure où lesdits candidats possèdent les qualifications minimales requises pour cet emploi. L'offre d'emploi est assujettie à la disponibilité des fonds. Alerte à la fraude Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.
Apply Now