World Food Programme (WFP)

Chargé(e) De Politique De Programme / Renforcement Des Capacités

World Food Programme (WFP)

Job Description

A PROPOS DU PAM Le PAM assiste les populations vulnérables au Niger depuis 1968 à travers des activités d’urgences, de résilience et des services humanitaires aériens. Grâce à cette présence historique, le PAM a pu acquérir un avantage comparatif dans la mise en œuvre des activités d'urgence et de développement au Niger. En soutenant les populations les plus pauvres et les plus marginalisées, il s'est bien établi dans le pays, avec une bonne compréhension du contexte et des liens bien ancrés avec les acteurs nationaux et locaux. Le PAM appuie le Gouvernement nigérien à réaliser ses priorités, dans le cadre du Plan de Développement Economique et Social 2017-2021, et l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable de concert avec ses partenaires humanitaires et de développement. Les opérations du PAM comprennent : la préparation et réponse aux urgences ; le renforcement de la résilience ; le renforcement des capacités nationales, durabilité environnementale, gouvernance locale, sensibilité aux questions de Nutrition, protection et genre sont incorporés dans le paquet d’interventions intégrée que le PAM a adopté pour atteindre l’Objectif Faim Zéro. En 2019, le PAM a élaboré un Plan Stratégique Pays (PSP) pour la période 2020-2024 en vue de répondre aux situations d’urgence tout en mettant en œuvre des activités intégrées de résilience pour protéger les moyens d’existence et soutenir la réhabilitation à plus long terme. Il vise aussi à renforcer la capacité du Niger, y compris la construction d’un système de protection sociale adaptative et sensible au genre, pour assurer la pérennité et l’appropriation des solutions durables. CONTEXTE Au Niger, la situation d’ensemble reste caractérisée par une vulnérabilité élevée à l’insécurité alimentaire et aux chocs. La vision du Niger à l’horizon 2035, exprimée par la Stratégie de Développement Durable et Croissance Inclusive (SCDDI) et le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 est le premier plan quinquennal qui opérationnalise cette vision. Il comprend cinq axes stratégiques : i) la renaissance culturelle ; ii) le développement social et la transition démographique ; iii) l’accélération de la croissance économique ; iv) l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité et v) la gestion durable de l’environnement. Dans le cadre de l’approche « communes de convergence » (C2C), le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » (HC3N) et les Agences du Système des Nations Unies se sont entendus sur le principe d’une action convergente et synergique pour atteindre des objectifs de résilience. Dans son esprit, le principe de la concentration suppose que les actions à promouvoir soient centrées au niveau local avec la commune comme échelle de programmation et de mise en œuvre. Cela permettra de : (i) garantir l’efficacité et la cohérence des interventions, (ii) favoriser la synergie et la complémentarité dans l’espace communal pour produire des effets et impacts plus importants, (iii) renforcer et valoriser les communes dans leur rôle de développement au niveau local. Le forum national sur la Protection Sociale organisé en 2013 a mis en évidence les enjeux et défis dans la mise en œuvre d’une Politique Nationale de Protection Sociale (PNPS). Parmi les priorités opérationnelles identifiées figurent la question du ciblage des appuis et une meilleure articulation entre les efforts d’urgence et les actions durables dans le domaine de la protection sociale. C’est dans cette optique que le plan d’actions 2016-2020 de l’Initiative 3N (chef de file du pilier n°1 de la PNPS relatif à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle) a prévu des programmes stratégiques (9, 10, 11) visant à renforcer la résilience des populations. Les défis suivants se posent dans l’atteinte de cet objectif de résilience : i) le manque de connaissances actualisées sur l’étendue de la vulnérabilité et de la pauvreté ; ii) la capacité limitée à anticiper efficacement les chocs et à y répondre promptement ; iii) la nécessité d’introduire des approches et des instruments plus innovants permettant de traiter avec plus d’efficience les causes structurelles de l’insécurité alimentaire et iv) la Coordination insuffisante entre les nombreux acteurs et les interventions multiples dans le domaine de la protection sociale, de la gestion des risques de catastrophe et de la résilience. En octobre 2017, une réforme du Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires (DNPGCA) a créé la Cellule Filets Sociaux (CFS) pour matérialiser la volonté de l’Etat à assurer un leadership sur ces questions, et en mars 2018, le HC3N a organisé conjointement avec le DNPGCA un atelier d’échanges sur le cadrage stratégique et technique des transferts sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle. RESPONSABILITÉS Sous la supervision directe du chef de l’unité « coordination et renforcement des capacités », le Chargé/e de Politique & Programme aura la responsabilité de clarifier, finaliser et coordonner la stratégie du PAM en matière de renforcement des capacités nationales. En particulier, le staff assurera l’accompagnement des institutions gouvernementales : (1) dans le renforcement de la coordination, planification, l’intégration multisectorielle et analyse stratégiques dans le cadre des programmes de résilience et (2) dans le cadre du soutien à la construction d’un système de protection sociale et son lien avec les programmes de résilience. Renforcement des capacités
  • Revoir et finaliser la stratégie du PAM pour le renforcement des capacités nationales

  • Elaborer un plan opérationnel pour la mise en œuvre de la stratégie de renforcement des capacités et développer des plans régionaux de mise en œuvre à travers un chronogramme clair, coordonné en coordination au sein de l’unité programme

  • Elaborer un système de suivi et évaluation du programme de renforcement de capacité, en coordination avec l’unité S&E et les unités techniques au bureau régional et au siège

  • Faire le suivi rapproché des activités de renforcement des capacités avec les différentes structures gouvernementales et autres institutions, y compris le suivi financier, des dons en nature et des indicateurs de performance

Partager des mises à jour mensuelles sur l’état d’avancement, les résultats obtenus et la situation financière des activités de renforcement des capacités Planification et analyse stratégiques
  • Appuyer la réalisation et la vulgarisation des outils « à trois niveaux » – en anglais Three Pronged Approach (3PA) – et surtout la Planification Communautaire Participative (PCP) et la Planification Saisonnière basée sur les Moyens d’Existence (PSME), tout en veillant à une participation effective de l’ensemble des acteurs à ce processus (universités, ministères et services techniques déconcentrés, SNU, ONGs, communautés, communes, etc.)

  • Accompagner le HC3N dans le processus de réalisation des PCP/PSME et faciliter l’intégration des outils dans le processus de décentralisation et dans une large mesure la formalisation de l’approche commune de convergence

  • Accompagner le Ministère du Développement Communautaire dans le processus d’institutionnalisation des outils 3PA dans le système de planification national

  • Appuyer le déroulement des formations, l'élaboration et la documentation des rapports de PCP, PSME et assurer leurs prises en compte dans les Plans Régionaux et des Plans de Développement Communaux et les Plans d’action Annuels[1] des agences SN

  • Appuyer l’identification des lacunes et contraintes pouvant empêcher la mise à l’échelle des outils 3P

  • Appuyer le processus de décentralisation et renforcement des capacités sur la planification et la coordination à niveau communale et faciliter l’intégration des outils 3PA, conformément au cadre de collaboration existants.

Coordination
  • Appuyer HC3N dans la facilitation des mécanismes de coordination entre les différents acteurs (SNU, ONG, Ministères, etc.) dans le cadre de l’approche « commune de convergence » (C2C), et des interventions de résilience

  • Renforcer les liens des mécanismes de coordination au Niveau région et commune à travers la redynamisation des cadres de concertations communaux et régionaux dans les zones d’intervention du PAM

Accompagnement du gouvernement sur les priorités de Protection sociale
  • Positionner le PAM dans le cadre de la protection sociale et de sa contribution à la création d’un système de protection sociale adaptative avec les acteurs clés au Niger

  • Contribution au renforcement des capacités du DNPGCA en matière de filets sociaux sécurité alimentaire

  • Renforcement du partenariat avec les acteurs clés (Banque Mondiale, etc.) dans le cadre de la mise en place d’un système de protection sociale adaptative

Renforcement des capacités
  • La stratégie de renforcement des capacités du PAM est finalisée y compris son système de S&E

  • Le plan opérationnel pour la mise en œuvre de la stratégie est développé

  • Les plans régionaux de mise en œuvre sont développés et mis en œuvre en respectant les chronogrammes développés

  • La planification et le suivi des activités de renforcement des capacités est assuré

  • Des mises à jour mensuelles sur l’état d’avancement des activités de renforcement des capacités sont partagés

Planification et analyse stratégiques
  • Les outils 3PA sont réalisées et la vulgarisés en collaboration avec les acteurs clés

  • Les capacités de HC3N dans le processus de réalisation des PCP/PSME sont renforcés dans le cadre de la formalisation de l’approche commune de convergence

  • Les outils 3PA sont institutionnalisés dans le système de planification nationale à travers le ministère de développement communautaire

  • Les formations, l'élaboration et la documentation des rapports de PCP, PSME sont assurés

  • Les outils 3PA sont pris en compte dans les Plans Régionaux et des Plans de Développement Communaux et les Plans d’action Annuels des agences SNU

  • Les lacunes et contraintes pouvant empêcher la mise à l’échelle des outils 3PA sont identifiés et des solutions apportées

Coordination
  • Les capacités de coordination de HC3N avec les différents acteurs dans le cadre de l’approche C2C et de renforcement de la résilience sont renforcées

  • Les cadres de concertations communales et régionales sont opérationnels dans les zones d’intervention du PAM

Accompagnement du gouvernement en matière de Protection sociale
  • Le PAM est positionné dans le cadre de la protection sociale et de la création d’un système de protection sociale adaptative avec les acteurs clés au Niger

  • Les capacités du DNPGCA en matière de filets sociaux sécurité alimentaire sont renforcées

  • Le partenariat avec la Banque Mondiale dans le cadre de la mise en place d’un système de protection sociale adaptative est opérationnalisé et les engagements pris dans le protocole d’accord sont atteints

COMPÉTENCES ORGANISATIONNELLES Mission
  • Comprendre et communiquer les objectifs stratégiques : Developpe l'équipe de la manière la plus efficace pour communiquer les objectifs stratégiques du PAM pour l'équipe et les partenaires du PAM sur le terrain

  • Être une force pour un changement positif : Met en œuvre de nouvelles méthodes ou outils pour améliorer les processus de travail de l'équipe et la productivité

  • Faire de la mission une source d'inspiration pour notre équipe :Planifie les activités et les tâches de l'équipe en fonction de réussites spécifiques dans les communautés bénéficiaires afin de présenter un impact positif

  • Faire connaître notre mission dans les actions quotidiennes :Explique aux coéquipiers comment chaque unité contribue à la mission globale du PAM

Equipe
  • Rechercher des moyens de renforcer les compétences des gens :Identifie les capacités de développement de compétences telles que des modules de formation ou des expériences en milieu de travail pour soi-même, ses collègues et les rapports directs

  • Créer une culture inclusive :Facilite les activités de renforcement d'équipe pour établir des rapports dans votre propre unité

  • Developper et fournir une rétroaction constructive: Facilite l'association de collègues juniors avec des entraîneurs au sein de votre propre équipe

  • Créer un esprit «Je veux» / «Nous ferons» :Anticipe les défis potentiels et élabore des plans d'atténuation pour s'assurer que l'équipe atteint les buts et les cibles

Performance    
  • Encourager l'innovation et les solutions créatives : Identifie les occasions d'être créatif dans son propre travail et aider l'équipe à être plus novatrice et précise dans leurs tâches et domaines de travail respectifs

  • Se concentrer sur l'obtention de résultats: Surveille les résultats attendus de l'équipe et fournit une rétroaction pour s'assurer que les résultats sont fournis de façon cohérente et précise

  • Prendre des engagements et les respecter :Donne des conseils précis à l'équipe sur les responsabilités et les tâches prévues, tout en respectant son propre engagement envers l'équipe

  • Être décisif :Donne l’exemple et fournit des conseils aux membres de l'équipe junior au moment où les problèmes s’aggravent alors qu'ils sont confrontés à des problèmes difficiles en milieu de travail ou sur le terrain

Partenariat        
  • Connecter et partager entre les unités du PAM: Facilite les partenariats avec d'autres unités du PAM pour accomplir des missions sur le terrain

  • Établir des partenariats externes solides :Constitue un exemple et fournir des conseils à l'équipe sur la façon d'établir des relations avec des partenaires externe

  • Être politiquement agile et adaptable : Enonce à l'intention des collègues ou des rapports directs la valeur de la contribution des autres équipes du PAM et des partenariats d'agence pour atteindre les objectifs du PAM

COMPÉTENCES FONCTIONNELLES
  • Bonnes compétences en matière de facilitation, de gestion de projet, team-building, de communication et de résolution de conflits ou de médiation

  • Bonnes capacités communicationnelles, rédactionnelles, capacité d'influencer et d'interagir avec des différents intervenants, avec crédibilité, tact et diplomatie.

  • Solides compétences analytiques, notamment être capable de compiler et de présenter des rapports de données, de suivi et évaluation, de progrès

  • Bonne connaissance de l’environnement institutionnel du pays et des processus d’élaboration des politiques publiques

  • Bonne maitrise du contexte de décentralisation, de résilience et de protection sociale au Niger

  • Bonne maitrise de l’outil informatique : Word, Excel, Powerpoint, etc.

QUALIFICATIONS MINIMALES REQUISES
  • Education : Diplôme universitaire, préférablement au niveau avancé (Master) en gestion de projet, sécurité alimentaire, nutrition, politiques publiques, sciences sociales, sciences politiques, Administration publique ou domaine connexe ou niveau Licence plus années d’expérience professionnelles additionnelles.

  • Langue : Excellente maîtrise du Français et bonne connaissance de l'Anglais. Bonne connaissance des langues locales.

  • Expérience : 3 ans d'expérience professionnelle dans la gestion/coordination des processus d’appui au gouvernement, dans l’élaboration des stratégies de renforcement de capacités, formulation de projet, coordination multi-sectorielle, dans les domaines de la résilience et de la Protection sociale, etc.

  • Bonne expérience en gestion de la dynamique de groupe et du changement,

  • Expérience de travail préalable avec les organisations communautaires et/ou de la société civile souhaitée.

MODALITÉS ET CONDITIONS D'EMPLOI Le PAM offre des opportunités égales à tous. Le PAM est engagé à promouvoir une culture de travail dans laquelle chaque employé (e) comprend, et est en mesure de mener à bien ses responsabilités professionnelles et maintenir la dignité des collègues de travail. Le  PAM offre des opportunités de carrière pour ses employés et les accompagne dans leur développement professionnel avec des  actions de formations et d’apprentissages continues. Également Le PAM est déterminé  à créer et maintenir sur le lieu de travail un climat harmonieux, fondé sur le respect mutuel et la compréhension, exempt de discrimination, de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité et respectueux de la diversité. Le PAM s’est engagé dans la diversité et l’inclusion dans son effectif et encourage les candidatures féminines et masculines qualifiés de tous les milieux religieux et ethniques à faire leur demande. Le PAM a une tolérance zéro pour la discrimination et ne fait pas de discrimination en fonction du statut du VIH/SIDA. Enfin, le PAM cherche à promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et est certain que sa  mission de lutte contre la faim dans le monde  ne peut être atteinte que si les femmes, les hommes, les filles et les garçons ont des chances égales en matière d'accès aux ressources et aux services ainsi qu’à la participation à des rôles de prise de décision. Durée du contrat : 1 an (renouvelable) Rémunération :  selon la grille du PAM / Nations Unies Éligibilité : Cet avis est ouvert aux candidats de nationalité nigérienne. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. DATE DE SOUMISSION Delai  de soumission : 16 Janvier 2020. Les dossiers doivent être envoyés uniquement en ligne à travers le système de recrutement en ligne du PAM accessible à http://www1.wfp.org/careers/job-openings La préférence sera accordée aux candidates féminines qualifiées. Les candidatures reçues après la date de clôture ne seront pas considérées. Merci de ne pas envoyer une même candidature doublement. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.
Apply Now