UN Offices

Associé De Sécurité Local

UN Offices

Job Description

Cadre organisationnel et relations hiérarchiques : Ce poste est situé au sein du bureau de N’Djamena, au Tchad. L’assistant local de sécurité du bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme à N’Djamena relève directement du chef de bureau et du responsable principal de la sécurité au Haut-Commissariat aux droits de l’homme à Genève, par l’intermédiaire du Coordonnateur de la sécurité sur le terrain. La responsabilité fonctionnelle de la sécurité incombe au Chef de bureau assisté de la section de la sécurité du HCDH. Dans les limites des pouvoirs délégués, l’assistant local de sécurité du bureau du HCDH à N’Djamena est chargé des tâches suivantes :
  • Examiner et surveiller la situation au Tchad et dans la région en tenant compte de la manière dont elle est liée ou susceptible d’avoir un impact sur les activités du HCDH ;

  • Conseiller le chef du bureau du HCDH sur toutes les questions liées à la sécurité et développer des tactiques, des techniques et des procédures conformément aux dispositions du système de gestion de la sécurité des Nations Unies pour la conduite en toute sécurité des opérations du HCDH au Tchad et dans la région ;

  • Élaborer et diffuser des procédures opérationnelles standard (SOP) pertinentes pour la sécurité du bureau et des opérations sur le terrain ;

  • Examiner régulier et systématique de la sécurité du bureau et des mesures de contrôle d'accès associées ainsi que des préparatifs d'urgence en Coordination étroite avec le gouvernement hôte et le personnel de sécurité du bâtiment déployé au bureau de N’Djaména ;

  • Examiner régulièrement la sécurité personnelle du personnel en coordination avec l'agent de liaison du gouvernement chargé de la sécurité ;

  • Effectuer une évaluation des risques de sécurité pour les missions sur le terrain, mettre en œuvre des mesures appropriées d'atténuation des risques avec le soutien du chef des opérations et accompagner ces missions selon les besoins ;

  • Conduite tactique de véhicules opérationnels alors qu'il accompagnait du personnel en mission opérationnelle ou sur le terrain ;

  • Élaborer et assurer une formation appropriée en matière de sécurité à l'ensemble du personnel du HCDH affecté au bureau (un accent particulier sera mis sur la contre-surveillance) ;

  • S'assurer que le personnel et les conducteurs qui conduisent des véhicules de bureau à des fins officielles sont parfaitement formés aux procédures de conduite sécuritaire ;

  • Établir des relations de travail avec le conseiller en sécurité des Nations Unies au Tchad pour assurer une coordination maximale de la sécurité ;

  • Établir des contacts avec les autorités de sécurité locales au Tchad pour assurer leur soutien à la sécurité du personnel et des biens du HCDH ;

  • Établir des contacts avec les dirigeants de la société civile selon les besoins, en particulier dans la région, afin d'obtenir des informations de protection relatives à la sécurité du personnel et des biens du HCDH ;

  • Établir, en coordination avec le Chef de bureau et le Conseiller en matière de sécurité, les procédures d'urgence et d'évacuation pour le personnel du HCDH au Tchad et veiller à l'intégration des bureaux dans le plan de sécurité et d'évacuation du pays ;

  • Aider le Chef de bureau à veiller à ce que le bureau du HCDH atteigne et respecte pleinement les normes minimales de sécurité opérationnelle (MOSS), établies par l’équipe de gestion de la sécurité des Nations Unies, dans toutes ses activités ;

  • Déterminer les besoins en matière de sécurité résidentielle au Tchad et conseiller et former le personnel du HCDH et les personnes à sa charge ;

  • Assurer la disponibilité et le bon fonctionnement des systèmes de communication liés à la sécurité ;

  • Informer le Conseiller en matière de sécurité du DSNU et la section de la sécurité du HCDH des accidents ou incidents liés à la sécurité impliquant le personnel du HCDH, des personnes à charge ou des biens et les aider à mener des enquêtes ;

  • Organiser tous les aspects de la sécurité des visites de hauts fonctionnaires du HCDH, selon les besoins ;

  • Travailler en étroite collaboration avec le Conseiller en matière de sécurité du SSD des Nations Unies et à l'appui de celui-ci afin d'assurer une coordination maximale entre le HCDH et le DO / SMT ;

  • Surveiller et donner des conseils sur le respect des consignes de sécurité informatique et informatique. Travailler avec la Section informatique à Genève pour assurer la mise en œuvre et la maintenance des questions techniques nécessaires à la sécurité de l’environnement réseau ;

  • Fournir un soutien Logistique et administratif, y compris le filtrage et la réponse aux appels téléphoniques, une aide à la communication et un soutien linguistique, la surveillance de l'actualité et l'exécution des tâches qui pourraient lui être confiées ;

  • Toutes les autres tâches liées à la sécurité assignées par les superviseurs.

Le travail implique une interaction fréquente avec les personnes suivantes : Le Chef de bureau du HCDH au Tchad, le Responsable principal de la sécurité du HCDH et le Coordonnateur de la sécurité sur le terrain, le Conseiller pour la sécurité au Département de la sûreté et de la sécurité, les autorités de sécurité nationales, y compris les officiers de police civils et militaires, les agents locaux et les forces de l'ordre, les dirigeants de la société civile et toutes autres personnes nécessaires pour assurer la sécurité des activités du HCDH au Tchad. Résultats attendus : Planifier, mettre en œuvre et évaluer efficacement un système de sécurité pour assurer la sécurité du personnel du HCDH, des personnes à sa charge et de ses biens; renforce la crédibilité de l'ONU en tant qu'instrument de paix et de justice. Les compétences : Professionnalisme :  
  • Excellente connaissance de la gestion de la sécurité associée à de solides connaissances en matière de sécurité militaire ou autre et à des connaissances politiques et sociales de la région.

  • Capacité à gérer efficacement le facteur de stress dans la gestion de la sécurité.

  • Capacité à appliquer des compétences techniques pour comprendre et consolider les diverses spécialisations telles que l'électronique, les communications, la mécanique, les explosifs et autres dispositifs sophistiqués rencontrés dans la gestion de systèmes de sécurité.

  • Capacité à prendre la responsabilité d'intégrer les perspectives de genre et d'assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines d'activité.

Communications :
  • Parler et écrire clairement et efficacement ; écouter les autres, interpréter correctement les messages des autres et répondre de manière appropriée;

  • Poser des questions pour clarifier et montre un intérêt pour une communication à double sens; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s'adresse;

  • Faire preuve d'ouverture en partageant des informations et en tenant les gens informés.

Travail en équipe :
  • Travailler en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs de l'organisation; Solliciter des contributions en valorisant véritablement les idées et l’expertise des autres; est disposé à apprendre des autres;

  • Placer l'agenda de l'équipe avant l'agenda personnel;

  • Soutenir et agir conformément à la décision finale du groupe, même lorsque de telles décisions peuvent ne pas refléter entièrement sa propre position;

  • Partager le mérite pour les réalisations de l'équipe et accepter la responsabilité commune pour les lacunes de l'équipe.

Éducation :
  • Un diplôme d'études secondaires ou un diplôme d'études supérieures est requis.

  • Des études et / ou une formation supplémentaire en matière de sécurité et de sûreté dans les domaines militaire, de la police ou dans d'autres domaines de la sécurité sont souhaitables

  • Un diplôme en gestion de la sécurité physique est souhaitable. Possession d'un permis de conduire valide pour les véhicules à moteur légers.

Expérience :
  • Au moins six (6) années d’expérience acquise dans le domaine de la sûreté et de la sécurité, de l’armée / de la police ou dans d’autres domaines de la sécurité sont requises.

  • Un haut niveau de condition physique et psychologique doit être maintenu pour pouvoir fonctionner dans des conditions souvent stressantes.

  • Une connaissance ou une expérience dans le domaine des droits de l'homme ou du droit international humanitaire serait un atout. Une expérience confirmée de travail dans un environnement de travail international ou à l'étranger est souhaitable.

Langues :
  • La maîtrise de l'anglais et du français est indispensable.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées. Contract Duration: 1 Year with possibility for extension
Apply Now